BFM Patrimoine

Wall Street: repli puis marché figé, scores hebdo quasi nuls

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Wall Street recule, mais de façon assez singulière: passé un repli initial, les indices US se mettent à stagner et voient la volatilité intraday s'effondrer complètement. Le Dow Jones recule de -0,78% (+0,3% hebdo), le S&a

(CercleFinance.com) - Wall Street recule, mais de façon assez singulière: passé un repli initial, les indices US se mettent à stagner et voient la volatilité intraday s'effondrer complètement.

Le Dow Jones recule de -0,78% (+0,3% hebdo), le S&P de -0,7% (+0,1% hebdo)et -0,62% sur le Nasdaq (-0,15% hebdo)... dans le sillage des places européennes qui ont balancé toute la semaine entre espoir de sortie de crise et scénario d'un 'grexit'.

Le 'grexit', c'était le sujet tabou, celui que personne n'avouait envisager et encore moins de chiffrer... et les opérateurs 'découvrent' que ce sujet serait à l'étude au plus haut niveau européen, y compris à Berlin et à la BCE.

La nervosité gagne les indices d'actions américains face à l'enlisement des discussions sur la dette grecque et les sorties massives de capitaux (300MnsE cette semaine) qui mettent virtuellement le système bancaire grec en faillite (il ne doit sa survie qu'à l'ELA).

La Macédoine vient même d'instaurer un mécanisme de contrôle des changes pour les banques grecques opérant sur son territoire: cette première mesure du genre préfigure-t'elle des décision identiques dans d'autres pays ?

'Selon les dernières nouvelles, les discussions entre la Grèce et le FMI sont au point mort et des responsables de l'Union européenne estiment que le temps est compté : le gouffre entre la Grèce et l'Europe n'est pas prêt d'être comblé'.

Du côté des statistiques US du jour, les prix à la production ont augmenté de 0,5% le mois dernier aux Etats-Unis (+0,1% hors énergie/alimentation), selon le Département du Travail, là où les économistes anticipaient en moyenne une hausse de l'ordre de 0,4%.

L'indice de confiance des consommateurs 'UMich' mesuré par l'Université du Michigan a fortement progressé ce mois-ci en séquentiel, gagnant 3,9 points à 94,6 points en estimation initiale (contre 92 anticipé).

Parmi les titres qui ont tiré les indices US vers le bas, Consol Energy a plongé de -4,2%, Nvidia a cédé -2,7%, Computer Science -2,4%, Chesapeake -2%, Marathon et Diamond Offshore -1,9%, Merck -1,8%, Devon et QEP Resources -1,7%, Seagate -1,4%, Exxon -1,3%... sans oublier le tir groupé d'Apple, Microsoft, Cisco et Verizon qui affichaient tous -1,1%.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance