BFM Patrimoine

Semaine en dents de scie à la Bourse de Paris

La Bourse de Paris a traversé une semaine agitée.

La Bourse de Paris a traversé une semaine agitée. - -

Face aux tensions géopolitiques en Russie, le marché parisien a joué la carte de la prudence. Ce vendredi, il signe une modeste hausse de 0,44% à 4335 points. Le bilan hebdomadaire est légèrement positif, le CAC 40 a gagné 0,44 %.

Soumise à une situation géopolitique tendue et à une actualité très dense du côté des entreprises, la Bourse de Paris a connu une semaine contrastée, qui s'achève sur une hausse de 0,44% ce vendredi 18 juillet.

La semaine a bien débuté, le lundi 14 juillet, le CAC 40 a gagné 0,78%. La séance a été essentiellement animée par les annonces du salon de Farnborough. Airbus y a dévoilé les nouvelles versions modernisées de son gros porteur A330. Mais le grand rendez-vous de l'aéronatique a surtout permis au groupe de battre son rival Boeing avec 75 milliards de dollars de commandes enregistrées.

Mardi, c'est l'audition de Janet Yellen qui a été au centre des attentions. La présidente de la Fed n'exclut pas de durcir sa politique monétaire, et donc de relever ses taux directeurs, si les Etats-Unis se rapprochent du plein emploi. Réaction négative du marché parisien qui a perdu 1,3%.

Changement d'ambiance mercredi, la Bourse a signé un rebond de 1,48 % La tendance a été soutenue par le PIB chinois et par les opérations d'envergure des entreprises américaines. Les anciens rivaux, IBM-Apple ont signé un partenariat dans le mobile tandis que le magnat des médias Rupper Murdoch a fait une offre pour racheter Time Warner.

Nouvel accès de faiblesse, jeudi. L'annonce du crash du Boeing 777 de la Malaysia Airlines à la frontière avec la Russie a provoqué un regain d'incertitude sur les places financières.
Résultat: Paris a lâché 1,21%, Londres 0,68% et Francfort 1,07%. Une bonne nouvelle , malgré tout, du côté des entreprises: Carmat s'est envolé de 9,52 % à 77 euros après avoir été autorisé à reprendre l'essai de son coeur artificiel.

A venir: beaucoup de publications d'entreprises

La semaine prochaine, la salve des publications va s'accélérer. De nombreuses entreprises du CAC 40 vont publier leurs trimestriels.
Mardi, les investisseurs seront sans doute attentifs aux commentaires de Maurice Levy, le PDG de Publicis après la fusion avortée avec Omnicom.
L'actualité sera particulièrement dense jeudi puisque LMVH, Seb, Thales ou encore Valeo se plieront à l'exercice.

Aux Etats-Unis, plusieurs rendez-vous importants figurent à l'agenda comme la publication de Texas Instruments lundi et celle de General Motors et Ford jeudi.

Dans le secteur technologique, avant Facebook mercredi et Amazon jeudi, on suivra les performances d'Apple et de Microsoft mardi. Le géant de l'informatique, qui va se séparer de 14% de ses effectifs dans le monde, fournira peut-être des précisions sur sa réorientation stratégique.

Charlyne Legris