BFM Patrimoine

Rémy Cointreau touche des sommets en Bourse

Rémy Cointreau vaut désormais plus de 5 milliards d'euros en Bourse

Rémy Cointreau vaut désormais plus de 5 milliards d'euros en Bourse - Rémy cointreau

Grâce à une nouvelle publication solide, le spécialiste du Cognac a touché de nouveaux plus hauts en Bourse et franchi la barre symbolique des 5 milliards d'euros de capitalisation.

En clôturant à 100,4 euros, l'action Rémy Cointreau a renoué avec des niveaux plus observés depuis 2013. Mieux, le titre du spécialiste du Cognac a battu son record historique en séance en touchant 103,45 euros et franchi par la même occasion les 5 milliards d'euros de capitalisation. Il faut dire que la société a de nouveau publié des résultats annuels solides avec un bénéfice opérationnel courant en hausse de 26,7% à 226,1 millions d'euros, porté par les bons résultats de la maison Rémy Martin (+32,9%).

Les profits du groupe ont, quant à eux, bondi de 22,3% à 135 millions d'euros. Pour les analystes de Gilbert Dupont, ces résultats témoignent "de la bonne exécution de la stratégie de montée en gamme de l’ensemble de son portefeuille de marques (et de contrôle des coûts) dans un contexte de marché plus favorable".

Ils démontrent également le changement stratégique opéré par la direction, à savoir moins d'exposition à la Chine et plus de présence aux États-Unis. En difficulté après la mise en place dans l'Empire du Milieu de lois anti-corruption, qui ont grevé de façon importante les ventes de Cognac haut de gamme, Rémy Cointreau a désormais mis fin à ses nombreux "profit warnings". 

Relèvement des objectifs à moyen terme

Le groupe a ainsi réussi à "passer d'un marché chinois moins rentable à un marché américain nettement plus profitable", expliquait ce jeudi son président François Heriard Dubreuil lors d'une conférence de presse à Londres. Le but étant à long terme "d'entrer dans le monde du luxe. Aujourd'hui nous sommes au milieu du gué", a lancé le président du groupe. 

C'est cette stratégie qui permet en tout cas à la direction de relever son objectif de marge opérationnelle à l'horizon 2019-2020, qui est désormais attendu entre 21,5% et 22,5% (contre 18,0% et 20,0% précédemment). À plus court terme, le groupe envisage une nouvelle progression de son résultat opérationnel courant à taux de change constant pour 2018/19.

S.B.