BFM Patrimoine

Montebourg: il n'y a pas d'autre solution que de fermer l'usine d'Aulnay de PSA

BFM Patrimoine

PARIS (Dow Jones)--Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a déclaré mardi que PSA Peugeot Citroën SA (UG.FR) n'avait pas d'autre solution que de fermer son usine d'Aulnay-sous-Bois. C'est l'existence même du constructeur automo

PARIS (Dow Jones)--Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a déclaré mardi que PSA Peugeot Citroën SA (UG.FR) n'avait pas d'autre solution que de fermer son usine d'Aulnay-sous-Bois.

C'est l'existence même du constructeur automobile qui est en jeu, a affirmé le ministre, interrogé sur RTL.

Le site d'assemblage automobile d'Aulnay doit fermer en 2014, dans le cadre d'un plan global impliquant 8.000 suppressions d'emplois, qui doit permettre au groupe de renouer avec la rentabilité.

Le gouvernement avait vivement critiqué la gestion et la stratégie du constructeur, notamment son plan de restructuration massif annoncé l'an dernier, et Arnaud Montebourg avait à l'époque appelé le groupe à réviser son plan de licenciements.

L'usine d'Aulnay produisait 700 Citroën C3 par jour jusqu'en juillet, lorsque Peugeot Citroën a annoncé son projet visant à cesser la production sur le site l'an prochain. Depuis lors, la production s'inscrit à environ 500 véhicules par jour.

-Géraldine Amiel, Dow Jones Newswires

(Version française Emilie Palvadeau)

(END) Dow Jones Newswires

February 05, 2013 03:06 ET (08:06 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-