BFM Patrimoine

Marché: regain d'inquiétudes sur la Grèce, le CAC perd 0,5%.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Le marché parisien corrige partiellement ses gains des deux dernières séances, avec un regain d'inquiétudes au sujet de la Grèce alors que le FMI et l'Union européenne manifestent une certaine impatience vis-à-vis du gouv

(CercleFinance.com) - Le marché parisien corrige partiellement ses gains des deux dernières séances, avec un regain d'inquiétudes au sujet de la Grèce alors que le FMI et l'Union européenne manifestent une certaine impatience vis-à-vis du gouvernement d'Athènes.

Vers 10h30, le CAC40 perd 0,5% à 4945 points, une tendance proche du FTSE de Londres et du DAX de Francfort (-0,4%). Jeudi à New York, le Dow Jones et le S&P 500 ont tous deux gagné environ 0,2%, tandis que le Nasdaq Composite a pris 0,1%.

'Des articles suggèrent que le gouvernement allemand se préparerait à une faillite de la Grèce, ce qui incite certains investisseurs à ne pas se surexposer à l'approche du week-end', indique Stan Shamu, stratège de marchés chez IG.

'Selon les dernières nouvelles, les discussions entre la Grèce et le FMI sont au point mort et des responsables de l'Union européenne estiment que le temps est compté', rappelle le professionnel, pour qui 'le gouffre entre la Grèce et l'Europe n'est pas prêt d'être comblé'.

'Le ministre d'Etat grec Alekos Flabouraris a indiqué que la Grèce espérait un accord lors de la réunion des ministres des Finances de la zone euro jeudi prochain, mais espérer un accord ne veut pas dire pour autant qu'il soit probable...', prévient un gérant de Barclays Bourse.

'L'amélioration graduelle de l'économie européenne et le socle de croissance aux Etats-Unis valident selon nous l'idée de revenir à l'achat sur les actions en profitant des baisses temporaires (zone des 4800-5000 points sur l'indice CAC40)', juge-t-il néanmoins.

Du côté des statistiques du jour, les opérateurs prendront connaissance de la production industrielle dans la zone euro en fin de matinée, puis des prix à la production et de l'indice de confiance des consommateurs 'UMich' aux Etats-Unis dans l'après-midi.

Sur le plan des valeurs, Alstom reprend 1,5% après avoir reculé de 3,2% jeudi sur fond de commentaires de presse, indiquant qu'une communication des griefs pourrait être adressée par Bruxelles dans le cadre de l'examen de la cession du pôle énergie à GE.

Lanterne rouge du SBF120, Zodiac Aerospace recule de 4,4%, au lendemain du chiffre d'affaires à neuf mois de l'équipementier aéronautique, en hausse de 19,2% en données publiées, mais de 4,3% à périmètre et taux de change constants.

Parmi les valeurs plus modestes, Quantel flambe de plus de 20%, entouré après la réception d'une commande pour le laser du Mégajoule du CEA pour un montant d'environ 20 millions d'euros livrable sur les quatre ans à venir.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance