BFM Patrimoine

Le bitcoin a perdu les deux-tiers de sa valeur en moins de deux mois

Le bitcoin chute

Le bitcoin chute - George Frey - AFP

En décembre, cette crypto-monnaie frôlait les 20.000 dollars. Ce 6 février, elle s'est rapproché du seuil des 6000 dollars.

L'année 2018 s'annonce difficile pour le bitcoin. Cette crypto-monnaie frôlait les 20.000 dollars en décembre. Ce 6 février, à la mi-journée, elle ne valait plus que 6741 dollars. La semaine dernière était la "plus mauvaise semaine pour le bitcoin depuis janvier 2015", selon les experts de Mirabaud Securities Genève.

Une série de mauvaises nouvelles perturbent cette monnaie virtuelle. Pékin et la banque britannique Lloyds Banking Group ont été, lundi, les derniers en date à durcir leur ton face aux monnaies virtuelles. En Chine, où les plateformes d'échanges avaient déjà dû cesser leurs opérations en septembre, le gouvernement veut désormais étouffer les ultimes transactions de crypto-monnaies encore réalisées depuis la Chine, a indiqué lundi un média officiel. Les autorités ont notamment bloqué l'accès aux plateformes d'échange.

De multiples avertissements à travers le monde

Au Royaume-Uni, Lloyds Banking Group a annoncé avoir interdit les achats de bitcoin par ses clients munis de carte de crédit, suivant l'exemple de plusieurs grandes banques américaines qui craignent des problèmes d'endettement. L'utilisation du bitcoin, qui échappe pour l'heure à toute régulation, a fait l'objet de multiples avertissements à travers le monde de la part des autorités et des banquiers centraux. Le gouvernement britannique a appelé fin janvier à réguler le bitcoin rapidement, avant que ce dernier ne puisse finir par représenter une vraie menace pour le système financier.

Le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, a mis en garde contre le bitcoin et d'autres crypto-monnaies, "actifs très risqués" qui devraient être détenus avec grande prudence, notamment par les banques. "Les monnaies virtuelles sont sujettes à une forte volatilité. Leur prix est entièrement spéculatif", a déclaré le gardien de l'euro devant le Parlement européen à Strasbourg.

Le sujet sera notamment abordé au prochain G20 Finances en mars, où les ministres français et allemand des Finances vont présenter des propositions communes sur la régulation des crypto-monnaies.

Statistiques réalisées avec Statista

-
- © -
D. L. avec AFP