BFM Patrimoine

La France a plombé les résultats de Carrefour 

Carrefour a vu son bénéfice net chuter de 24%

Carrefour a vu son bénéfice net chuter de 24% - Carrefour

Carrefour a vu son bénéfice net chuter de 24% essentiellement en raison de mauvaises performances sur le marché français. Résultat, son action reculait de plus de 4% en Bourse.

Les résultats de Carrefour déplaisent aux investisseurs. En témoigne la "performance" de l'action du distributeur en Bourse ce jeudi qui cède 4,7% à 21,6 euros. Le géant français de la grande distribution a il est vrai publié un bénéfice net en baisse de près de 24% en 2016, à 746 millions d'euros, plombé par son activité en France.

"La France est en dessous des attentes au second semestre", notent les analystes de Bryan Garnier dans une note, ce qui "tend à montrer une aggravation de l'environnement compétitif pour les hypermarchés français". L'hexagone, qui fait face à un environnement concurrentiel et promotionnel intense dans un contexte de consommation atone, a en effet vu son résultat opérationnel courant baisser de 13,4% à 1,03 milliard d'euros.

En revanche, dans le reste de l'Europe la situation est très différente avec un résultat opérationnel courant, qui a progressé de 25,5% à 712 millions d'euros, tiré par le dynamisme de l'Espagne et la progression de la rentabilité en Italie et en Pologne.

Carmila va s'introduire en Bourse

Pour 2017, Carrefour se fixe pour objectifs une progression de ses ventes à changes constants de l'ordre de 3 à 5%. Après l'ouverture de 871 magasins l'an dernier, le groupe compte poursuivre son expansion cette année, notamment dans les magasins de proximité, tout en contrôlant ses investissements, qui devraient se situer à 2,4 milliards contre 2,5 milliards en 2016.

Carrefour confirme également vouloir coter en Bourse ses activités immobilières (Carmila) au Brésil "sous réserve de conditions de marché favorables". Par ailleurs, un dividende de 0,70 euro par action (inchangé par rapport à l'an dernier) sera proposé au titre de 2016 lors de l'assemblée générale des actionnaires, offrant un rendement de plus de 3%.

S.B. avec AFP