BFM Patrimoine

Europe: net tassement des gains en fin de séance.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Après s'être amplifiés tout au long de l'après-midi, les gains des Bourses européennes se sont subitement affaissés, sur fond de rumeurs selon lesquelles l'équipe du FMI chargée de la négociation dans le dossier grec se

(CercleFinance.com) - Après s'être amplifiés tout au long de l'après-midi, les gains des Bourses européennes se sont subitement affaissés, sur fond de rumeurs selon lesquelles l'équipe du FMI chargée de la négociation dans le dossier grec serait retournée à Washington.

Athènes s'envole encore de 8%, loin devant Lisbonne (+1,7%), Amsterdam (+0,9%), Francfort et Milan (+0,6%), Paris et Zurich (+0,5%), Madrid (+0,4%), Bruxelles (+0,2%) et Londres (+0,1%). A New York, le Dow Jones prend 0,2% et le Nasdaq 0,1%.

Selon Barclays Bourse, 'les perspectives de redressement économique de la zone euro, la volonté affichée des politiques à trouver une solution pérenne au dossier grec et la baisse excessive des marchés ces derniers jours invitent à faire quelques achats à bon compte'.

'Bien qu'aucun accord sur la Grèce ne soit officiellement annoncé pour le moment, les chances d'y arriver dans les prochains jours ont considérablement augmenté ; un évènement nettement 'pricé' au sein des indices européens', estime-t-on chez XTB France.

'Le fait qu'Athènes ait annoncé vouloir regrouper ses créances ne signifie pas forcément que ses paiements seront honorés et je ne serai pas surpris de voir encore beaucoup de volatilité', prévenait néanmoins ce matin Stan Shamu, stratège de marchés chez IG.

Aux Etats-Unis, le Département du Commerce a fait état d'une hausse - sans surprise - de 1,2% des ventes de détail le mois dernier, de quoi confirmer le scénario d'un relèvement des taux par la Fed dès la rentrée prochaine.

Toujours au chapitre des statistiques américaines, les prix à l'importation ont augmenté de 1,3% en mai, sous l'effet d'une envolée des prix des carburants, et les inscriptions aux allocations chômage ont augmenté de 2.000 la semaine dernière, à 279.000.

Enfin, alors que le consensus n'anticipait qu'une hausse de l'ordre de 0,2%, les stocks des entreprises américaines ont augmenté de 0,4% en rythme séquentiel en avril, tandis que leurs ventes se sont accrues de 0,6%.

Sur le plan des valeurs, Royal Mail perd 3,7% à Londres, après que l'Etat ait placé l'équivalent de 15% du capital du groupe postal au cours unitaire de 500 pence, via la procédure de construction accélérée de livre d'ordres.

LVMH prend la tête du CAC40 parisien avec un gain de 2,4%, aidé par J.P. Morgan qui a relevé sa recommandation de 'neutre' à 'surpondérer' et son objectif de cours de 175 à 180 euros sur le titre du leader mondial du luxe.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance