BFM Patrimoine

Europe: les indices actions grimpent, Athènes loin en tête.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes continuent sur leur lancée de la veille, des espoirs de compromis sur le refinancement de la Grèce - après des rumeurs de concessions allemandes - encourageant les investisseurs à poursuivre leur vag

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes continuent sur leur lancée de la veille, des espoirs de compromis sur le refinancement de la Grèce - après des rumeurs de concessions allemandes - encourageant les investisseurs à poursuivre leur vague de rachats à bon compte.

Athènes s'envole de 6,5%, loin devant Lisbonne (+1,4%), Francfort et Paris (+0,8%), Madrid, Amsterdam et Zurich (+0,7%), Milan (+0,5%), Londres (+0,4%) et Bruxelles (+0,1%). A New York la veille, le Dow Jones et le Nasdaq ont grimpé de 1,3%.

'Hier, en plein après-midi, le dossier grec a fortement évolué. Et pour cause, une réunion s'est déroulée entre Merkel, Hollande et Tsipras, en marge d'un sommet entre l'UE et certains pays d'Amérique Latine', rappelle XTB France.

'Bien qu'aucun accord ne soit officiellement annoncé pour le moment, les chances d'y arriver dans les prochains jours ont considérablement augmenté ; un évènement nettement 'pricé' au sein des indices européens', ajoute le bureau.

Selon Barclays Bourse, 'les perspectives de redressement économique de la zone euro, la volonté affichée des politiques à trouver une solution pérenne au dossier grec et la baisse excessive des marchés ces derniers jours invitent à faire quelques achats à bon compte'.

Cet après-midi aux Etats-Unis, les opérateurs prendront connaissance des prix à l'importation et des ventes de détail pour le mois de mai, des inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, puis des stocks des entreprises en avril.

'Le rapport 'avancé' sur les ventes au détail est l'indicateur économique-clef de la semaine', prévient Aurel BGC. 'Après leur stagnation au mois d'avril, les ventes au détail devraient avoir nettement rebondi le mois dernier'.

'Ce chiffre devrait plaider en faveur d'une croissance plus soutenue de l'activité au deuxième trimestre. Ce rebond reste, sans aucun doute, plus modéré que l'année dernière, mais il sera peut-être suffisant pour rassurer les membres du FOMC...', poursuit-il.

Sur le plan des valeurs, Royal Mail perd plus de 4% à Londres, après que l'Etat ait placé l'équivalent de 15% du capital du groupe postal au cours unitaire de 500 pence, via la procédure de construction accélérée de livre d'ordres.

LVMH prend la tête du CAC40 parisien avec un gain de 2,7%, aidé par J.P. Morgan qui a relevé sa recommandation de 'neutre' à 'surpondérer' et son objectif de cours de de 175 à 180 euros sur le titre du leader mondial du luxe.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance