BFM Patrimoine

Comme la Société générale, le Crédit agricole profite de la vente de Visa

Comme Société Générale, CASA a bénéficié de la cession de Visa Europe

Comme Société Générale, CASA a bénéficié de la cession de Visa Europe - AFP

Crédit Agricole a vu son bénéfice s'envoler au deuxième trimestre, dopé par la cession de Visa Europe. La banque verte finalise ce mercredi sa sortie de ses caisses régionales.

Tous les signaux au vert pour CASA. L'entité cotée du groupe bancaire mutualiste, qui doit finaliser ce mercredi sa sortie de ses caisses régionales, a vu son bénéfice net décoller de 25,8% à 1,15 milliard d'euros au deuxième trimestre, porté par des plus-values exceptionnelles. À l'image de Société Générale, l'établissement bancaire a bénéficié de l'impact positif de la cession d'actions de Visa Europe, ce qui lui a permis de dégager une plus-value de 328 millions d'euros.

Retraité de ces éléments et de la fin de la prise en compte des contributions des caisses régionales, le résultat net ressort tout de même en hausse, de 13%, à 818 millions d'euros, dépassant les attentes des analystes qui tablaient sur 796 millions. CASA, qui, au premier trimestre, avait enregistré les effets négatifs de sa restructuration capitalistique, en récolte les fruits sur cette période, via une baisse du coût de la dette de 53 millions d'euros. Le groupe a perçu également sur la période des dividendes des caisses régionales, de 30 millions d'euros, non perçus lors du précédent trimestre.

La sortie des caisses régionales va rapporter 1,25 milliards

Comme annoncé à la mi-février, CASA conclut mercredi sa sortie des caisses régionales par la cession en interne de ses parts à une entité détenue entièrement par les caisses elles-mêmes, pour un montant final de 18,54 milliards d'euros. Cette transaction, qui sera comptabilisée au troisième trimestre, permettra à CASA de réaliser un profit net de 1,25 milliard d'euros, a précisé l'entité dans un communiqué.

Compte tenu de ce changement de périmètre, la banque a par ailleurs indiqué avoir retraité ses résultats de l'an dernier sur la même période, pour pouvoir les comparer avec ceux du trimestre écoulé. En données publiées, le produit net bancaire (PNB, équivalent du chiffre d'affaires dans le secteur bancaire) a progressé de 2,3%, à 4,7 milliards d'euros.

En termes de solvabilité, Crédit Agricole SA confirme sa solidité avec un ratio de fonds propres "dur" (c'est-à-dire les apports des actionnaires et bénéfices mis en réserve rapportés aux crédits consentis) en augmentation d'un point de pourcentage par rapport à l'an dernier. Il atteignait fin juin 11,2%, un ratio bien supérieur aux exigences réglementaires.

S.B. avec AFP