BFM Patrimoine

Les Français continuent à épargner davantage qu’avant la crise

A la mi-2021, l’épargne accumulée en plus des sommes habituellement mise de côté a atteint 157 milliards d’euros.

Faute de pouvoir dépenser à leur guise, les Français en mesure d’épargner ont continué à mettre davantage d’argent de côté qu’avant la crise sanitaire. Ce surplus d’épargne atteignait fin 2020, 111 milliards d’euros. A la mi-2021, il s’élève selon l’estimation de la Banque de France à 157 milliards d’euros.

Avec cette épargne supplémentaire, le montant total des actifs financiers détenus par les ménages (assurance vie, actions, épargne déposée à la banque, y compris les comptes courants et espèces stockées) a dépassé le seuil symbolique des 6000 milliards d'euros.

Le patrimoine financier détenu par les ménages est précisément passé de 5 897 milliards d’euros fin 2020 à 6044 milliards d’euros en juillet dernier. Par ailleurs, les Français ont aussi davantage investi dans la pierre. L’endettement global (1 603 milliards d’euros) a progressé de plus de 3% depuis le début de l’année, essentiellement du fait des nouveaux crédits immobiliers signés sur la période.

5500 euros en moyenne sur le livret A

Mais l’essentiel du surplus d’épargne est soit resté sur les comptes bancaires soit a été placé sur les livrets d’épargne réglementée. Fin 2020, l’épargne réglementée représentait au total 814 milliards d’euros (+5,5% vs 2019). Et l’essentiel de cette quarantaine de milliards d’euros de plus est allé nourrir le livret A, qui, parmi les placements propres à l’épargne réglementée, surpasse désormais les plans d’épargne logement avec un encours total de 308,2 milliards d’euros contre 289,6 milliards d’euros pour les PEL.

En moyenne, les Français détiennent désormais 5500 euros sur leur livret A soit 400 euros de plus que fin 2019 et 700 de plus qu’en 2018. Mais cela ne veut pas dire que les huit Français sur dix qui détiennent un livret A disposent d’une épargne immédiatement disponible de plusieurs milliers d’euros. Loin s’en faut. En fait, 17% des détenteurs disposent de plus de 15 300 euros et 30% d’une somme allant de 1500 à 15300 euros. Mais plus de la moitié des livrets A (54%) ont un solde inférieur à 1500 euros. Et 36% sont en dessous des 150 euros.

Pierre Kupferman
https://twitter.com/PierreKupferman Pierre Kupferman Rédacteur en chef BFM Éco