BFM Patrimoine

Impôts: lesquels rapportent le plus?

La TVA est de loin l'impôt le plus rentable

La TVA est de loin l'impôt le plus rentable - AFP Philippe Huguen

Le budget 2015 sera présenté le 1er octobre. Malgré la baisse de 3,3 milliards d'euros de l'impôt sur le revenu annnoncée par Manuel Valls et la suppression de 10 petites taxes, les recettes fiscales devraient dépasser 280 milliards. Quelles sont celles qui rapportent le plus?

Enfin de bonnes nouvelles à la veille de la présentation officielle du projet de budget pour 2015. Le gouvernement va supprimer dix petites taxes peu rentables car coûteuses à collecter. Un maque à gagner de 30 millions d'euros. Surtout, il a promis 3,3 milliards d'euros de baisse de l'impôt sur le revenu, du moins pour les contribuables modestes. 

L'impôt sur le revenu pèse moitié moins que la TVA

Inutile pourtant de s'extasier devant ces baisses. Comme cette année, les impôts d'Etat devraient toujours représenter en 2015 près de 285 milliards d'euros sur un budget de 370 milliards. 

Sur ces 285 milliards, la TVA reste de très loin le prélèvement le plus rentable... et le plus plus indolore: il doit en effet rapporter 139 milliards d'euros cette année. 

A côté, l'impôt sur le revenu parait bien modeste avec ses 75 milliards de rendement initialement prévu, soit moins du tiers des recettes fiscales alors qu'il est au centre des débats sur la fiscalité française. En fait, il rapportera un peu moins en fin d'année après le geste fiscal de Manuel Valls concernant 4 millions de foyers en septembre. Seuls, 18 millions de contribuables sur 37 l'acquittent en 2014. 

Autre taxe au centre des polémiques, l'impôt sur les sociétés doit rapporter cette année 38,8 milliards d'euros. Un montant qui doit baisser dans les années à venir du moins si le gouvernement respecte ses promesses du Pacte de responsabilité. 

La taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (Ticpe ex-Tipp) ferait renter 13,3 milliards dans les caisses de l'Etat. Quant aux multiples petites contributions et taxes, leur montant doit atteindre 20 milliards. Les divers droits d'enregistrement et autres taxes indirectes (sur les successions ou sur les contrats d'assurance par exemple) rapportent 20 milliards d'euros également. L'impôt sur la fortune (ISF) rapporte, lui, tout juste 5 milliards. 

De leur côté, les impôts locaux ( taxe foncière, d'habitation, contribution économique territoriale ex-taxe professionnelle) rapportent au total 140 milliards d'euros aux collectivités territoriales. 

La CSG dépasse l'IR

Même s'il ne s'agit pas d'un impôt à proprement parler mais d'une contribution sociale, la CSG fait rentrer 90 milliards d'euros dans les caisses publiques, soit 26 milliards de plus que l'IR. Beaucoup y voient en fait un impôt sur le revenu-bis mais qui touche davantage de foyers et ponctionne plus de revenus que celui-ci.

D'où l'idée un temps caressé par le gouvernement Ayrault dans le cadre de sa réforme fiscale de fusionner IR et CSG. Un projet visiblement abandonné par Manuel Valls en raison des transferts de charges qu'il entraînerait immanquablement à deux ans des présidentielles. 

Les principaux impôts d'Etat

> TVA: 139,3 milliards d'euros

> Impôt sur le revenu: 74 milliards

> Impôt sur les sociétés: 36,2 milliards

> Taxe sur les carburants: 13,4 milliards

> ISF: 5,3 milliards

Source : Fascicule Voies et moyens 2014

Patrick Coquidé