BFM Patrimoine

Un jeune francilien sur deux peine à payer son loyer

Les jeunes qui habitent en Ile-de-France ont nettement plus de mal que les autres à payer leur loyer.

Les jeunes qui habitent en Ile-de-France ont nettement plus de mal que les autres à payer leur loyer. - Reuters

S'acquitter de son loyer tout comme rembourser son prêt immobilier n'est pas chose aisée en région parisienne. C'est ce qui ressort d'un sondage mené par le réseau Guy Hoquet et l'institut CSA sur les jeunes et le logement.

Selon l'enquête, "près de la moitié des Franciliens (48%) de 18 à 29 ans déclarent avoir des difficultés à payer leur loyer ou rembourser leur prêt". C’est nettement plus que le moyenne nationale (43%) précise le réseau. La plupart du temps, les jeunes qui peinent à assumer leurs engagements vis-à-vis de leur banque ou de leur propriétaire expliquent être confrontés à des difficultés ponctuelles. Mais 11% d'entre eux reconnaissent avoir souvent du mal à payer leur loyer.

Les jeunes d'Ile-de-France disent ainsi consacrer "en moyenne 36% de leurs revenus mensuels à leur budget logement", soit 690 euros par mois. Là encore plus que le budget moyen national, estimé lui à 600 euros mensuels.

L'encadrement des loyers bienvenu

A une poignée de semaines de l'entrée en vigueur de l'encadrement des loyers, mesure phare de la loi Alur, on estime chez Guy Hoquet l'Immobilier que la mesure "pourra avoir des effets positifs, notamment pour les jeunes, premiers touchés par un marché locatif tendu et des loyers élevés".

Le dispositif, qui concernera les premières locations, les renouvellements de baux et les nouvelles locations de logements anciens et neufs, vides et meublés, s’appliquera aussi à tous les professionnels de l’immobilier… Lire la suite ici...

Retrouvez les prix au m² ville par ville, partout en France

André Figeard