BFM Patrimoine

Les taux immobiliers vont-ils pâtir de la dégradation de la note de la France?

Les taux immobiliers pourraient remonter

Les taux immobiliers pourraient remonter - -

S&P a dégradé la note de la France, ce vendredi 8 novembre, le taux d'emprunt d'Etat pourrait donc remonter. Les banques déterminent le niveau des taux fixes des crédits immobiliers en fonction de ce taux.

Les futurs acheteurs immobiliers ne se seront pas réjouis bien longtemps. Hier, jeudi 7 novembre, la BCE a décidé d'abaisser son principal taux directeur à 0,25%, laissant espérer une possible baisse des taux immobiliers jusqu'à la fin de l'année. Mais ce vendredi 8 novembre, Standard & Poor's a dégradé la note la France. Une décision qui aura très certainement un impact sur les taux.

"La décision d'abaisser la note de la France est un signal négatif pour les investisseurs qui pourraient percevoir la France comme un pays moins sûr que des pays notés AAA comme l'Allemagne, avec le risque que le taux d'emprunt d'Etat (OAT 10 ans) remonte alors même qu'il s'était stabilisé ces dernières semaines à un niveau bas (2,31 % hier)", explique dans un communiqué Hervé Hatt, président de meilleurtaux.com.

Et cette possible remontée de l'OAT 10 ans a une conséquence directe sur les taux immobiliers. "Les banques déterminent le niveau des taux fixes de crédit immobilier en fonction du taux de l'OAT 10 ans. Une hausse des taux de crédit est donc à prévoir", précise Hervé Hatt.

Des taux très bas

Néanmoins, pas d'affolement. Il est important de rappeler que ces taux sont actuellement à un niveau bas. En effet, ils ressortent à 3,08% sur 15 ans, 3,39% sur 20 ans, et 3,75% sur 25 ans.

De plus, "les banques pourraient ne pas répercuter totalement l'augmentation probable des taux d'emprunt, car elles disposent actuellement de marges convenables et avec un coût du risque maitrisé", analyse Hervé Hatt.

Diane Lacaze