BFM Patrimoine

Immobilier: les transactions chutent en Ile-de-France

Chute des transactions immobilières

Chute des transactions immobilières - -

Le nombre de ventes de logements anciens en Ile-de-France a plongé de 42% en janvier par rapport à 2012, selon les chiffres des Notaires. Mais le mois de janvier 2012 avait été particulièrement exceptionnel.

Les Franciliens ont boudé la pierre ces derniers mois. De novembre 2012 à janvier 2013, seuls 28.000 logements anciens ont été vendus en Ile-de-France. Par rapport à la période de novembre 2011 à janvier 2012, il s'agit d'une chute de 31%, notent les notaires de Paris-Ile-de-France dans un communiqué publié ce jeudi 28 mars.

Dans le détail, le nombre de ventes a baissé de 17% de novembre 2011 à novembre 2012, puis de 26% de décembre 2011 à décembre 2012 et enfin a chuté 42% de janvier 2012 à janvier 2013.

Mais les notaires tempèrent ces mauvais chiffres en rappelant que le mois de janvier 2012, qui a précédé le changement de régime d'imposition des plus-values immobilières, avait été particulièrement bon.

Recul de 1,1% des prix

Bonne nouvelle néanmoins pour les futurs acquéreurs : " pour tous logements, la tendance à la baisse des prix est confirmée en Ile-de-France, avec des prix en recul de 1,1% d'octobre 2012 à janvier 2013".

A fin janvier 2013, la baisse des prix des logements sur 3 mois est tout de même plus marquée en Petite Couronne (-1,4%) et Grande Couronne (-1,3%) qu’à Paris (-0,7%). "Les prix résistent encore dans la Capitale, même si la baisse semble enclenchée. A Paris, le prix au mètre carré d’un appartement ancien s’établit à 8.320 euros en janvier 2013", précisent les notaires.

Diane Lacaze