BFM Patrimoine

Immobilier: les avantages de l'investissement en nue-propriété

La nue-propriété est financièrement avantageuses mais soumise à des contraintes importantes

La nue-propriété est financièrement avantageuses mais soumise à des contraintes importantes - -

L'achat en démembrement de propriété est un mécanisme peu connu. Il permet pourtant d'acheter avec une décote pouvant aller jusqu'à 45%. BFM Business vous aide à comprendre ce dispositif.

Plutôt que d'acheter un appartement, pourquoi ne pas acheter que les murs? Et profiter du logement 20 ans plus tard? Si cela peut paraître saugrenu, cette forme d'acquisition d'un bien immobilier, la nue-propriété, revêt pourtant de nombreux avantages.

Deux parties sont présentes: l'investisseur privé, qui achète la nue-propriété, et le bailleur institutionnel (société HLM par exemple) qui acquiert l'usufruit, c'est-à -dire la jouissance du bien. Et tout l'intérêt réside dans le prix : la décote peut aller jusqu'à 45%.

Mais attention, cet investissement est assorti de conditions. Tout d'abord, le nu-propriétaire s'engage sur une durée de 15 ans minimum, et durant cette période, il ne perçoit pas les loyers. En contrepartie, il ne paye pas de revenus fonciers. En revanche, sur ce même temps, le bailleur, qui perçoit les loyers, doit payer la taxe foncière, les dépenses d'entretien, et la remise en état du logement. Il doit également s'acquitter de l'ISF.

Louer sans conditions

Au terme des 15 ans, le nu-propriétaire reçoit la pleine propriété du bien, sans formalité ni frais. Il ne se souciera pas du locataire et pourra décider de vendre ou de garder le logement. Il pourra le louer à d'autres conditions que le bail en cours.

En revanche, la plus-value en cas de revente est taxable. Une sortie avant les 15 ans est donc possible mais peu intéressante. En effet, plus la durée de détention est longue, plus les abattements sont élevés.

Diane Lacaze