BFM Patrimoine

Immobilier: à Paris, les "frais de notaire" ont rapporté gros

La mairie de Paris a bénéficié de la hausse des transactions.

La mairie de Paris a bénéficié de la hausse des transactions. - Lionel Bonaventure - AFP

Les ventes immobilières ont permis d'engranger 1,2 milliard d'euros de droits de mutation en 2015 à Paris. Un record.

Les droits de mutation à titre onéreux, ou "frais de notaire" ont rapporté gros. À Paris l'an dernier, ils ont généré 1,257 milliard d'euros, selon les chiffres de la mairie que se sont procurés les Échos. Un encaissement jamais atteint dans la capitale. La mairie de Paris tablait sur 1,1 milliard, après une année 2014 légèrement en dessous du milliard.

Si les droits de mutation ont engrangé une somme record c'est grâce à une hausse des transactions. Le réseau Century 21 a enregistré une hausse de 25% de ses transactions l'an dernier.

Hausse des frais de notaire

C'est la troisième année que les droits de mutation sont en hausse. En 2007, ils avaient frôlé le milliard d'euros mais les effets de la crise se sont faits sentir pendant deux ans. En 2011, le milliard a été franchi, mais l'année 2013 a été mauvaise.

Une bonne nouvelle donc pour la mairie puisque les droits de mutation correspondent à plus de 15% du budget total de la collectivité. De plus, les dotations de l’Etat ont baissé de 1.134 à 930 millions d’euros en 2015. Et cette tendance devrait perdurer puisque Paris a obtenu une hausse des frais de notaire. Ils passent de 3,8% à 4,5%.