BFM Patrimoine

Île-de-France: la Maison du Peuple de Clichy cédée au groupe Ducasse pour sa restauration

La ville de Clichy va céder la Maison du Peuple au groupe Ducasse.

La ville de Clichy va céder la Maison du Peuple au groupe Ducasse. - Wikimedia/Lolo92110/CC

La restauration de la Maison du Peuple de Clichy a été cédée au groupe Ducasse, mardi soir lors du conseil municipal. La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot promet une "restauration respectueuse" du bâtiment.

La ville de Clichy (Hauts-de-Seine), dirigé par Rémi Muzeau (DVD) va céder la Maison du Peuple, emblématique de l'architecture des années 1930, au groupe Ducasse (restauration, hôtellerie), suscitant une levée de boucliers de l'opposition de gauche et d'associations locales.

Edifice célèbre de la "Ceinture rouge", cette Maison du Peuple, inaugurée en 1939, a été classée Monument historique en 1983. Oeuvre des architectes Beaudouin, Lods et Prouvé, elle est connue pour son mur-rideau, le premier en France, sa modularité et son toit-ouvrant.

"Le bâtiment sera entièrement restauré, réhabilité et remis aux normes par le groupe Ducasse", a annoncé mercredi le ministère de la Culture dans un communiqué, saluant "une très heureuse rencontre entre un projet, un monument historique et un territoire". C'est le ministère qui "a suggéré au groupe Ducasse de s'y intéresser".

Une restauration respectueuse

"La ville de Clichy et le groupe Ducasse peuvent compter sur son soutien, afin de les accompagner dans une démarche la plus respectueuse possible de ce bâtiment exceptionnel", a souligné la ministre de la Culture Roselyne Bachelot.

Le groupe "prévoit de développer un projet de valorisation de tous ses savoir-faire. L'art culinaire y sera décliné sous plusieurs formes", précise le communiqué.

Le projet sera conduit par Alain-Charles Perrot, architecte en chef des monuments historiques et Florent Richard, architecte du patrimoine, avec les designers Patrick Jouin et Sanjit Manku.

"Les autorisations de travaux feront l'objet d'une instruction par la conservation régionale des monuments historiques (DRAC) et d'une autorisation du préfet de région" et les services du ministère "veilleront scrupuleusement à ce que la restauration soit respectueuse de l'histoire et de l'architecture du monument".

La cession a été actée mardi soir lors d'une séance orageuse au conseil municipal.

"Un gros travail avait été mené, dont tous étaient informés, ministère compris, pour co-construire un projet incluant les riverains qui avaient rédigé un rapport sur les possibles usages du bâtiment", a regretté Laurence Macé, présidente de l'association "Quartier Maison du Peuple".

Un projet avorté en 2019

Le bâtiment, objet de plusieurs campagnes de restauration en 1995, 2003 et 2005, s'était dégradé : rouille, modifications du plancher, des menuiseries, problèmes de chauffage, ventilation et éclairage. Une solution était recherchée par la mairie pour son sauvetage.

L'ancien ministre de la Culture Franck Riester s'était opposé en 2019 à un premier projet d'une tour de 99 mètres sur la Maison du Peuple, porté par le groupe Duval, épaulé par le cabinet d'architectes de Rudy Ricciotti.

Fa.R avec AFP