En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le jihadiste repenti explique ne plus supporter "ces malades" de l'Etat islamique.
 

INFO BFMTV - Un Français de 23 ans, parti en 2013 en Syrie pour rejoindre le Front al-Nosra puis les rangs de l'Etat islamique, souhaiterait rentrer en France en repenti.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • grasso
    grasso     

    Pas de souci! Les socialistes vont les faire revenir sans l'aval du peuple

  • grasso
    grasso     

    Pas de souci! Les socialistes vont les faire revenir sans l'aval du peuple

  • wpjo
    wpjo     

    Décapitations, égorgements, destructions massives, expropriation, crucifier les chrétiens, amputations, etc. étaient bien connus AVANT son départ. Qu'il assume ...

  • steph42
    steph42     

    On en veut pas de ces gens !

  • Bleu océan
    Bleu océan      

    Ben voyons !!! Et nous allons payer les allocs pour tous le monde ,,pendant que certaines de nos personnes âgées ne peuvent pas se soigner !!! La France en acceptant devient simplifie d'un criminel !!!! Mais là on en saûrat plus rien !!

  • michel424
    michel424     

    Devant les pertes de territoire de DAESH, certains réussissent à s'enfuir pour revenir dans le confort européen.
    Avec des retours comme celui-là, de facto, on entérine la polygamie en France. Mais cela ne heurtera pas les socialos car la dignité féminine est le cadet de leur soucis.

  • solitaire
    solitaire     

    Si il vient chez nous honte au pays,ne mappeller plus jamais France... Et la ces que nos politiques sont totalement ailleurs

  • waldhari
    waldhari     

    On se fout de notre gueule! Avant de se lever un jour, mais trop tard ou l'on n'en prendra plein la gueule.
    Semper-fi.

  • LaBlonde
    LaBlonde     

    Si l'état le laisse venir en France après avoir participer à des actes de Barbarie extrême, c'est de la complicité.

    romuniort
    romuniort      (réponse à LaBlonde)

    Pas l'Etat (l'Etat c'est nous), mais nos gouvernants. C'est totalement différent !

Votre réponse
Postez un commentaire