En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Attentats de Paris: le corps d'un Français, connu des services des renseignements, identifié au Bataclan

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Rians83
    Rians83     

    On n'est pas français quand on fait ces attrocités
    Dire qu'ils pensent se retrouver dans les bras de vierges. Comment peut on être si c..

  • Jean Jacques chollez
    Jean Jacques chollez     

    L'étrangeté ...c'est la similitude avec les attentats Charlie...pièce d'identité en poche,...et assassins connus des services..nous nous posons la question...qui est réellement derrière et semble avancer sous faux drapeau..

    Endnw
    Endnw      (réponse à Jean Jacques chollez)

    Bien d'accord , on se contente tjs de vendre à la foule des noms de barbares qui ont commis des atrocités , et puis après plus rien ! Les commanditaires (ca vous regardés pas ) comment ils ont fait entrer des armes de guerres dans le pays(ca non plus ) , qui leur a fourni la logistique ?bref les suites ne sont pas à attendre , car trop occuper à vendre des armes à ces pays qui nous balancent leur fanatiques après dans nos rues pour essayer d'insuffler un sentiment de terreur pour nourrir leur chefs !

  • Jean Jacques chollez
    Jean Jacques chollez     

    L'étrangeté ...c'est la similitude avec les attentats Charlie...pièce d'identité en poche,...et assassins connus des services..nous nous posons la question...qui est réellement derrière et semble avancer sous faux drapeau..

  • Jean Jacques chollez
    Jean Jacques chollez     

    L'étrangeté ...c'est la similitude avec les attentats Charlie...pièce d'identité en poche,...et assassins connus des services..nous nous posons la question...qui est réellement derrière et semble avancer sous faux drapeau..

  • Sienner
    Sienner     

    Eh ben voilà. Connu des services de renseignements. Comme tous ces islamistes et ces djihadistes de retour de Syrie qu'on laisse en liberté. Alors que si on l'avait tout de suite emprisonné quand on l'a repéré (ou mieux, abattu), il n'aurait pas pu passer à l'action. Et qu'on n'avance pas l'argument que le laisser en liberté permettait de le surveiller et identifier ses complices, parce qu'on voit ce que ça a donné vendredi. J'espère que l'état d'urgence veut dire qu'on va s'occuper sérieusement de ces combattants ennemis qui rentrent en France, qu'ils aient la nationalité française ou non.

Votre réponse
Postez un commentaire