En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Nicolas Sarkozy s'est attaqué à François Hollande, ce mardi soir, au Havre.
 

L'UMP peut pour l'instant se baptiser "Les Républicains" puisque la justice ne s'est pas prononcée en urgence sur la demande d'interdiction formulée par plusieurs associations. Nicolas Sarkozy, visiblement satisfait, a choisi d'enfoncer le clou politiquement au lieu de s'attarder sur l'aspect juridique.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

28 opinions
  • zozo85
    zozo85     

    si il savait comme il s'en fout!

  • sonntag
    sonntag     

    Je suis impatient de voir comment il va requitter la politique en 2017 ou peut-être avant au moment des primaires ….

  • bergheim
    bergheim     

    Plaqué par Cécilia, viré par les Français, la pilule ne passe pas

    snatch
    snatch      (réponse à bergheim)

    Tout va bien chez vous?

  • Gpasdepseudo
    Gpasdepseudo     

    Bof, ils peuvent faire un combat de coqs, ça ne se distinguerait pas de leur campagne de bavardages.

  • atlas33
    atlas33     

    Une vraie bonne idée, cette enquête solide et passionnante d’Émilie Lanez sur les trotskistes parue dans Le Point du 14 mai dernier ! Intitulée « Leurs années Trotski », elle mettait en scène des dirigeants socialistes formés au trotskisme des années 1970 et suivantes, comme David Assouline, Jean-Pierre Bel, Jean-Christophe Cambadélis, Julien Dray, Gérard Filoche, Benoît Hamon ou Jean-Luc Mélenchon. Sans compter Lionel Jospin, Jean-Marie Le Guen, Pierre Moscovici, François Rebsamen ou Michel Sapin.

    Tous, officiellement « ex-trotskistes » et ex-membres patentés de la LCR (Ligue communiste révolutionnaire) ou de l’OCI (Organisation communiste internationaliste). Pourquoi ex-trotskistes ? Auraient-ils renié leur trotskisme ? Seraient-ils passés en cours de route de l’extrême gauche à la droite ? Anticapitalistes et antilibéraux, seraient-ils devenus des hérauts de l’économie de marché et auraient-ils abandonné leurs convictions étatistes et marxistes ? Ces questions méritent d’être posées aujourd’hui quand on se rappelle, il n’y a pas si longtemps, les années de plomb (1997-2002) de Lionel Jospin à Matignon et ses conséquences désastreuses pour la France. L’histoire du trotskiste Lionel Jospin vaut d’être contée car elle nous conduit directement à François Hollande.

    Des archéocommunistes

    Comme un certain nombre de membres de l’OCI, ce groupuscule marxiste extrémiste, Jospin pratiquait son trotskisme en secret, son mentor Pierre Boussel, dit Lambert, étant un partisan de l’ « entrisme » pour ses meilleurs éléments. De quoi s’agit-il ? De s’installer dans un parti, une institution ou un syndicat, y cacher ses vraies convictions, y faire carrière et s’efforcer par tous les moyens d’arriver au sommet. Puis se servir de ce pouvoir pour mieux combattre le capitalisme honni qui, de toute façon, se désagrégera un jour, victime de ses propres contradictions. Et donc, le pousser à s’effondrer plus vite. C’est une lubie de certains archéocommunistes basée sur une vieille théorie marxiste. Lambert, à l’époque, y croit dur comme fer. Jospin aussi et, à partir de là, il fait son apprentissage d’espion avec Lambert, trop heureux d’avoir un si brillant énarque pour disciple.

    Après ses études à l’ENA, Lionel Jospin reste cinq ans au Quai d’Orsay, jusqu’en 1970, puis passe dix ans à l’IUT de Sceaux comme professeur d’économie où il devient l’ami de Claude Allègre. Entre-temps, il a rejoint le Parti socialiste, à la demande de Lambert, et en grimpe très vite les échelons. Le journaliste Claude Askolovitch, auteur d’un livre sur Jospin, est le premier à avoir découvert le pot aux roses. Il raconte dans Le Nouvel Observateur du 31 août 2006 : « Quand, militant trotskiste, il entre au PS naissant de François Mitterrand, Pierre Lambert lui a confié une mission : empêcher que ce vieux "parti de la classe ouvrière" soit bradé à la bourgeoisie par ses nouveaux maîtres. La taupe Jospin doit être un gardien de la vraie foi. Un moine-soldat grimé pour la cause. Il entre en double vie au nom de la vulgate. Quatorze ans plus tard, le quadra Jospin, toujours secrètement lié aux lambertistes, est premier secrétaire du PS au pouvoir. » C’est à la même époque que Marc Blondel, un autre disciple de Lambert, prend d’assaut la direction de Force ouvrière, jusqu’alors dirigé par un syndicaliste neutre, André Bergeron. FO est, depuis, toujours contrôlé par des trotskistes.

    Le trotskisme n'est pas une maladie de jeunesse

    Nous sommes en juin 1985. Lionel Jospin est âgé de 46 ans, comme quoi la maturité ne change rien à la chose : le trotskisme n’est pas une maladie de jeunesse et on peut rester trotskiste toute sa vie. Il a donc une double vie d’espion et de taupe depuis plus de vingt ans et va pouvoir déployer ses talents de manipulateur, tapi dans l’ombre. Devenu ministre de l’Éducation, il commence sa besogne par sa « loi Jospin » de 1989 qui place l’élève au centre du système et l’incite à « construire ses propres savoirs » comme le serine déjà à l’époque la rengaine « pédagogiste » dont nous constatons les méfaits grandissants aujourd’hui. Il est le principal responsable de ce que Jean-Paul Brighelli a appelé La Fabrique du crétin dans son livre paru il y a dix ans, en 2005, lequel Brighelli ajoutera plus tard : « Crétin, c’était gentil. Aujourd’hui, ce sont des barbares que l’école fabrique. » Merci Jospin.

    Parvenu au pouvoir en 1997, grâce à une incroyable bévue de Chirac, Jospin met en place la fameuse « gauche plurielle » qui intègre l’extrême gauche, et s’attaque alors à sa grande œuvre, la démolition du capitalisme de l’intérieur avec sa loi sur les 35 heures, l’invention la plus diabolique qu’un cerveau humain ait jamais produite pour détruire une économie capitaliste déjà lourdement handicap

    sonntag
    sonntag      (réponse à atlas33)

    Y’a pas plus trotskiste que le FN

    snatch
    snatch      (réponse à sonntag)

    Entre vous et moi......surtout ne le redites à personne ce genre d'inepties.....CHUT...

    sonntag
    sonntag      (réponse à snatch)

    Phillipot chevenementiste : Chevènement le souverainisme= nouveau trotskisme
    Collard, trotskiste .....

    snatch
    snatch      (réponse à sonntag)

    J'ai dit.......Chut......

  • beaudolo
    beaudolo     

    Aussi longtemps que notre pays sera dirigé par des gens dont le métier est la politique et cela depuis "tout petit" la France ne sen sortira jamais! Malheureusement je constate, à la lecture des commentaires, que ce le changement ce n'est pas pour demain!

  • adour64
    adour64     

    Moi Président je,.je,.....je,....c'est maintenant, .....c'est maintenant !!!.
    Peut être ne se sent il pas Président, et n'est donc pas obligé de respecter ses engagements dans une Europe qui se redresse économiquement, trop occupé à commémorer, et faire des discours.

  • vauban
    vauban     

    Je n'avais pas prévu que "moi je" voulait choisir lui même le nom de notre formation politique.......
    n'importe quoi, j'en ai déjà entendu des conneries , mais là, c'est le summum !

    snatch
    snatch      (réponse à vauban)

    Détrompez vous......tout est possible sur la planète gauchiste....

  • Jojobo
    Jojobo     

    Ils se retrouveront en Autriche avec petit fours et champagne début juin ! le sommet du G7 du 7 et 8 Juin 2015, et la conférence Bilderberg du 9 au 14 juin 2015...........

  • ABC90
    ABC90     

    regardez la vidéo , lui qui se moquait de la cravate de Hollande toujours de travers ...... MDR

    ilfaitbeau
    ilfaitbeau      (réponse à ABC90)

    C'est votre commentaire qui me fait mdr !! ce que vous dites est faux sur toute la ligne ! d'abord il n'a jamais dit ça ensuite vous voyez mal car elle est parfaitement droite...

    ABC90
    ABC90      (réponse à ilfaitbeau)

    regardez un peu mieux ..... d'ailleurs elle tire vers la gauche ..... m^me sa cravate est obsédée par Hollande .... MDR

    ABC90
    ABC90      (réponse à ABC90)

    regardez le vidéo à coté de celle de Mitterrand

    ilfaitbeau
    ilfaitbeau      (réponse à ABC90)

    je suis rassuré ! allez je vous l'accorde sa cravatte n'est pas droite ! mdr !

Lire la suite des opinions (28)

Votre réponse
Postez un commentaire