En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Nicolas Sarkozy et Edouard Philippe, le 26 mai 2015 au Havre.
 

Le nouveau Premier ministre d’Emmanuel Macron n’est pas seulement l’un des plus fidèles juppéistes. Il a aussi été un temps très antisarkozyste.

Newsletter Elysée 2017

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • beaudolo
    beaudolo     

    Raconter des histoires comme celles-là quand on est premier ministre c'est manqué totalement d'éthique; je l'avais apprécié hier lors du journal de TF1, mais encore une fois les journalistes en écrivant celà pensent le rendre sympathique aux yeux des Français car se "battre" avec Sarko devrait, du moins le pensent-ils , le rendre sympathique! Pas très intelligent ces journalistes!

    Rav22
    Rav22      (réponse à beaudolo)

    Exact, pour moi, il ne me plait plus. D'ailleurs c'est un traître à son parti. Une girouette comme bayrou.

Votre réponse
Postez un commentaire