Mélenchon : "ne jugez pas Cahuzac sur son air arrogant"

Selon le leader du Front de gauche, le ministre délégué au budget peut rester au gouvernement même visé par une enquête judiciaire.

Tristan Berteloot
Le 09/01/2013 à 9:04
Mis à jour le 09/01/2013 à 10:54

Objet d'une enquête préliminaire pour blanchiment de fraude fiscale, le ministre délégué au Budget Jérôme Cahuzac "peut rester au gouvernement", estime celui qui l'a affronté lundi sur France 2 Jean-Luc Mélenchon.

>> Cahuzac : enquête préliminaire pour blanchiment de fraude fiscale

"On connait Mediapart et on connait Edwy Plenel, ce sont des gens sérieux. On connait Jérôme Cahuzac, il proteste de son innocence absolue et dénonce des calomnies. C'est quelqu'un de sérieux. C'est la justice dans les pays civilisés qui tranche des conflits de cette nature. Car il y va, ou bien de l'honneur d'un média, ou bien de l'honneur d'un homme", a estimé mercredi le leader du Front de gauche sur BFMTV.

Que la Justice fasse son travail

"On n'a pas le droit d'attaquer un homme tant que la Justice n'a pas fait la démonstration", explique-t-il, citant l'affaire Baudis, dans laquelle l'ancien président du CSA Dominique Baudis était mis en cause dans une affaire de proxénétisme liée au tueur en série Patrice Alègre, avant d'être mis hors de cause.

"Je vous rappelle quand Dominique Baudis a été accusé, le nombre de gens qui se sont fiés aux apparences. Dominique Baudis transpirait beaucoup, donc il était coupable. Moi à la première heure j'ai dit 'on ne s'arrêtera pas aux apparences'. Et bien j'ai eu raison".

"De même, ne jugez pas Jérome Cahuzac sur son air arrogant, sa mine de grand seigneur, et son insolence de social-libéral. Il est un homme qui a droit au respect de ses droits de citoyens. Ne jugez pas Edwy Plenel sur ses interminables querelles avec François Mitterrand. C'est un grand journaliste, il a droit au respect. Maintenant que la Justice fasse son travail".

Élections

Les résultats dans votre ville

La question du jour

Soupçonné de conflit d'intérêts, Aquilino Morelle devait-il démissionner?