En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
French Prime Minister Edouard Philippe leaves the Elysee Presidential Palace after the weekly cabinet meeting in Paris on October 11, 2017. 
LUDOVIC MARIN / AFP
 

L'ultimatum lancé par Les Républicains aux ministres transfuges et aux députés "Constructifs" prend fin ce mercredi soir. Edouard Philippe a fait savoir qu'il ne comptait pas "s'expliquer", et s'expose donc à l'exclusion du parti de la droite.

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • SuperPlus
    SuperPlus     

    Pourquoi un ministre aurait-il besoin d’être d’un « parti » ?

  • virgile999
    virgile999     

    Choisi pour ne pas pouvoir faire d'ombre au Marquis poudré...complètement insipide...c'est réussi!

  • fumcapt
    fumcapt     

    Ouais,bon..........mais il reste premier ministre du président des riches...............

Votre réponse
Postez un commentaire