En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le député européen à la sortie de l'Elysée en juin 2016
 

La question d'une candidature commune accompagne la campagne des deux hommes depuis la victoire de Benoît Hamon, à la primaire à gauche. Mais celui-ci a paru mettre fin aux échanges ce week-end, ayant peu goûté une formule de Jean-Luc Mélenchon. Le leader de la "France insoumise" a jugé cette fin de non-recevoir "consternante".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • MarieLabat
    MarieLabat     

    Je comprends Mélenchon et il me rassure. La rupture avec ceux qui ont mené la politique de Hollande depuis 5 ans, me semble nécessaire pour ramener des citoyens vers les urnes.

  • Zeb007
    Zeb007     

    M. Mélenchon ne veut pas gagner: la seule chose qui compte pour lui, son obsession, c'est de faire perdre PS pour pouvoir continuer à faire le clown sur youtube. Pendant ce temps le peuple de gauche continuera à souffrir et ira rejoindre Mme Le Pen. Bravo et merci l'artiste!

  • lugeot
    lugeot     

    Cela va donc étre la surenchére des programmes aussi fantasques l'un que l'autre,essaient ils de se rejeter la prochaine défaite de la gauche? ils nous amusent au moins.

  • lugeot
    lugeot     

    Cela va étre l

  • Oslo
    Oslo     

    Ce qui est consternant Monsieur Melanchon ce sont vos petites phrases assassines
    Quand on veut faire gagner la gauche on ne commence pas par utiliser des phrases du genre:
    "Hammon doit quitter le PS". s'il le faisait le PS désignerait un autre candidat et Mélanchon ne décolerait pas plus dans les sondages ou,
    "La gauche doit être réunie derrière un seul homme et cet homme c'est MOI" Bel exemple de négociateur. Le candidat est le résultat de la négociation et non le préalable monsieur Mélanchon.
    Je laisse de côté "s'accrocher à un corbillard" si le PS est un corbillard qu'est la France insoumise qui semble avoir beaucoup moins de voix que lui.
    Et pourtant, oui c'est vrai! Mélanchon + Hammon relègue Fillon en 3 ème position en passant devant Le Pen.
    Alors??
    Alors Mélanchon contrairement à ce qu'il dit se sent beaucoup mieux dans l'opposition à sortir ses petites phrases chocs qu'au gouvernement à appliquer ses théories.
    Le problème c'est que Mélanchon n'est pas un showman et que les petites phrases si elles peuvent faire sourir quelques personnes ne protègent en aucun cas les ouvriers en particulier et le petit peuple en général. A Priori, ça, Mélanchon s'en fou complètement! le principal étant de briller à la télé.
    Le problème c'est que ce n'est pas certain qu'il (Mélanchon) puisse avoir des députés pour les sortir ses petites phrases. Pour avoir des députés il a besoin du "corbillard" justement.
    Alors on se dirige tranquillement vers une chambre bleue à 80% à droite. Le reste qu'il le veuille ou non sera socialiste.

    MERCI MELANCHON. MERCI POUR LA FRANCE.
    ON SE RETROUVERA CERTAINEMENT DANS LA RUE
    PAUVRE FRANCE

Votre réponse
Postez un commentaire