En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
François Hollande
 

Quelques heures après avoir renoncé à la présidentielle, le chef de l'État a néanmoins averti la droite ce samedi. Dans son viseur: François Fillon et sa volonté de supprimer 500.000 emplois publics.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

21 opinions
  • grincheux007
    grincheux007      

    Le nombre de suppression de postes est ridicule par rapport au nombre de fonctionnaires et au nombre de fonctionnaires partant en retraite. Il n'y a pas de licenciement sec. On va se retrouver quasiment à un remplacement sur deux départs ... le dégraissage va devoir s'opérer prioritairement sur les collectivités dont les effectifs se sont accrus de manière inconsidérés. Je rappelle que la diminution des régions voulue par le PS sera suivi obligatoirement de suppression de postes .....

  • Arleco
    Arleco      

    Il n'est pas gêné ...dire qu'il va falloir écouter ses paroles fondées sur la frustration pendant cinq mois !!!

  • francaismoyen
    francaismoyen      

    Quand il y a trop de fonctionnaires, il y a trop d'état. C'est même une des raisons pour laquelle il y a tant de chômeurs en France
    Merci, monsieur le président de ne pas faire une campagne présidentielle alors que vous venez de dire que vous ne vous présentez pas. Sinon on va compter votre temps de parole.

  • barbie
    barbie      

    Non les fils ,et filles de fonctionnaires ne pourrons plus être pistoné ,et encore moins embauché sous statutb ! vous êtes trop ,et en retraite aussi vous êtes trop de fonctionnaires ! en plus c'est vous qui vivez le plus longtemps ,alors il faut que sa s'arrête

  • Leo957
    Leo957      

    Trop de fonctionnaires c'est moins d'efficacité et trop de dépenses. L'état consomme déjà plus de la moitié de ce que la France produit.
    Il faut diminuer drastiquement les fonctionnaires en se limitant à la justice, la police et l'armée. Par exemple le bataillon de l'éducation nationale ne se justifie nullement. Un dernier classement des élèves en CM1 et au collège est catastrophique pour la France. Il y a plein de villes où le collège public est tellement une calamité que toutes les familles qui ont les moyens de payer optent pour l'école privée. Il faut que nos technocrates ouvrent les yeux et reconnaissent leurs échecs et abandonnent des secteurs où ils sont inefficaces. Si on comptait sur les fonctionnaires pour faire avancer la France il y a bien longtemps qu'on aurait quitté le peloton de tête des nations.
    Alors oui, moins de fonctionnaires, moins de ministres, moins de députés, moins de sénateurs et moins de lois liberticides et castratrices des bonnes volontés et du progrès. En somme rien de public en dehors du régalien et rendre la liberté d'enreprendre sans le blocage organisé par l'état au travers de ses fonctionnaires justement.

  • iamagic
    iamagic      

    Il n'a pas commenter ce que certains veulent faire, mais plutôt de ce qu'il devrait faire pendant les qq mois qu'il lui reste, ou même ce qu'il aurait dû faire et qu'il n'a pas fait!

  • otermaio
    otermaio      

    , Les fonctionnaires sont indispensables au bon fonctionnement de notre pays , ...quand ils ont une fonction, quand ils ont les pleins pouvoirs pour intervenir efficacement pour notre securité( police , gendarmerie , armée) une justice , qui sait faire la part des choses et ecarter tous risques , ce qui est loin d'etre le cas , l'enseigenement des generations à venir, sans laxisme , ni diplômes dévalorisés , arrêter l'université de masse , qui ne produit que des chômeurs ,et ne donne qu'une fausse idée du monde du travail, les emplois de complaisance, aidés, ne doivent plus être de mise , rien ne vaut les réalités , alors les fonctionnaires , un corps de clientelites, non ! un corps respecté, indispensable , utile et reconnu et non une population que l'on fait varier en fonction des jeux politiques , du chômage , marge d'ajustement, eh non ! monsieur Hollande , la gestion à la papa c'est fini , il faut etre pragmatique , cela evite les revers , vous en conviendrez , j'en suis sûr...

  • yam46
    yam46      

    Hollande avertit Fillon: "Quand il n'y a plus de fonctionnaires, il n'y a plus d'État"
    Il est fort celui là, d'Etat , lui qui déserte.
    Déjà qu'avec lui, il n'en reste plus rien.
    CCeux qui viendront après, quels qu’ils soient, ne pourront rien faire, ce pays, ce n'est plus qu'un champ de ruines, moralement, socialement, économiquement..
    Son seul rôle qu'il connait si bien, il va le continuer jusqu'en mai, sapper le pays et le conduire à l'hallali.
    C'est ainsi que les perdant, les losers agissent, pratiquer la politique de la terre brûlée...

  • vanda100
    vanda100      

    Hollande va continuer à polluer le débat démocratique comme çà pendant cinq mois ?

    Fillon ne veut pas supprimer des fonctionnaires de terrain mais des postes administratifs devenus inutiles avec le développement du numérique, comme dans le privé. Et cela se fera au rythme des départs en retraite.

    Dans les entreprises, les hauts responsables plient tout de suite bagage quand ils sont licenciés, même chose pour les vendeurs... Ah ! Si on pouvait s’en inspirer pour les présidents...

  • iamagic
    iamagic      

    Et quand on fait entrer je ne sais combien de migrants sur notre territoire, des gens potentiellement terroristes, il n'y a plus de France! ça ne vous est pas venu à l'esprit avec vos acolytes Valls et Merkel????

Lire la suite des opinions (21)

Votre réponse
Postez un commentaire