En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
French Socialist Party (PS) member and candidate for the presidential elections 2017, Benoit Hamon addresses the summer conference of the French dissident Socialist MPs known as "Les Frondeurs" (The Insubordinates) on September 11, 2016 in La Rochelle, southwestern France. 
XAVIER LEOTY / AFP
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • slater13
    slater13     

    Il y en a qui progressent, ce qui n'est pas le cas d'hamon.

    titi49
    titi49      (réponse à slater13)

    Le problème est que nos gouvernants ne veulent pas se mettre à dos certaines associations ce qui crée des problèmes à long termes. Exemple actuel qui dure depuis 50ans, Notre Dame des Landes! D'autres qui géraient ses associations et qui les ont quittées suite à leur extrémisme! Et les élections approchent!!!!!

Votre réponse
Postez un commentaire