En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Ségolène Royal tout sourire devant les photographes lors de son retour au gouvernement, en avril dernier.
 

Invitée de Jean-Jacques Bourdin ce jeudi matin sur RMC/BFMTV, Ségolène Royal tient une place à part au sein du gouvernement. Si la ministre de l'Ecologie s'efforce de respecter la discipline gouvernementale, elle n'hésite pas non plus à tacler ses collègues et défend toujours sa liberté de parole.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • mortderire
    mortderire     

    MONTEBOURG a raison, tout est à jeter au sein de ce parti socialo, à commencer par le président de pacotille qui a intégré son ancienne maitresse au gouvernement. NUNUCHE ROYALEMENT favorisée la ségo est toujours pareille à elle même : un égo démesuré, une suffisance énervante et une nullité avérée ! ! ! !

  • Valerie Champert
    Valerie Champert     

    bravo mme Royale qui a l'art de ne rien dire et de ne pas répondre aux questions...mais je la soupçonne en fait de faire semblant de ne pas vouloir répondre pour masquer son 'ignorance
    elle me fait rire a se moquer de nous ainsi dans ses déclaratons : parce que la hausse de l'electricité n'aura pas lieu, elle nous annonce une baisse...de qui se moque t'on ?
    et comme dit lyonjaune a quoi servez vous?

  • lyonjaune
    lyonjaune     

    Pas de réponse sur les transports, rien sur la fronde, pas d'opinion sur Hollande... Bravo la langue de bois! Mme Royal, ministre? A quoi servez-vous?

  • roro123
    roro123     

    on avait un canard au parlement hier représenter par SEGOLENE ROYALE

    UN COLVERT

  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    On est bien dans une rèpublique bananière où la seule prèoccupation est de pronostiquer la prochaine personalité qui va poser son pied sur le fruit qui symbolise le glissement continue de la gestion casse gueule de la nation. Bruxelles ne se fait pas d'illusion sur le redressement de notre èconomie avec les bras cassés à la tète de la nation. Entre des incompètants de gauche et les corrompus de droites , les français seront contraints dìenvisager le FN dont la vision faciste du père fondateur n'est pas de tout rassurante

Votre réponse
Postez un commentaire