En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les forces irakiennes alliées à des milices locales se positionnent dans la province de Diyala, à la frontière avec celle de Salaheddin où se trouve la ville de Tikrit, qu'elles espèrent reprendre aux jihadistes lors d'une vaste offensive. Le 2 mars 2015.
 

L'armée et la police irakiennes, avec leurs alliés locaux, parviendront-ils à reprendre de Tikrit tombée sous la coupe de Daesh? Tous les moyens à disposition sont lancés depuis lundi dans cette bataille d'une grande importance stratégique. La libération de cette ville ouvrirait la voie vers un autre objectif: Mossoul.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Aucune raison cette fois-ci de ne pas envoyer quelques centaines ou milliers de soldats occidentaux au sol pour les épauler, là on ne pourra plus dire "on ne veut pas être seuls là-bas et bla bla bla".

Votre réponse
Postez un commentaire