BFM Business

Trois actrices porno nues défendent la neutralité du net

Alex Chance, Mercedes Carrera et Nadia Styles sont le moyen trouvé par Funny or Die pour intéresser les spectateurs à la neutralité du web.

Alex Chance, Mercedes Carrera et Nadia Styles sont le moyen trouvé par Funny or Die pour intéresser les spectateurs à la neutralité du web. - Funny or Die

"Vêtues" de simples barres floutées, les trois actrices soutiennent la position de Barack Obama, qui s'oppose au Congrès républicain. En jeu: l'accès égal de tous les sites à la bande passante des opérateurs.

La neutralité du net, sujet trop rébarbatif pour retenir l'attention des internautes? Le site de vidéos humoristiques Funny or Die a décidé de faire entendre son message coûte que coûte, et a demandé à trois stars des films X, Alex Chance, Mercedes Carrera et Nadia Styles de défendre la neutralité du net, entièrement nues devant la caméra.

Pas question d'utiliser des termes complexes pour expliquer la question, qui oppose actuellement le congrès républicain à Barack Obama: vu par Funny or Die, perdre la neutralité du net signifierait "des vidéos en ligne lentes, des réseaux sociaux lents… Et, oui, du porno plus lent", explique Alex Chance.

La fin de la neutralité, un risque pour l'industrie du X

Les trois actrices apportent donc leur soutien à Barack Obama, qui a annoncé la semaine dernière qu'il s'opposait à l'idée d'un internet non-neutre, où les opérateurs peuvent favoriser l'accès à certains sites par rapport à d'autres.

La fin de la neutralité du net pourrait en effet handicaper les sites pour adultes. L'industrie du X devrait payer des dividendes importants aux opérateurs Internet afin de garder la même qualité de bande passante.

La neutralité, "Obamacare pour Internet" selon les Républicains

Entre deux jeux de mots potaches, la vidéo rappelle que l'un des Républicains les plus déterminés dans la lutte contre la neutralité du net, le sénateur Ted Cruz, "qui n'est pas du tout sexy, a reçu un nombre incalculable de donations du géant des télécoms Comcast". "Ted Cruz ne veut pas que je sois nue pour vous", se désole Mercedes Carrera.

Le sénateur s'était prononcé sur le sujet dans le Washington Post en critiquant l'intervention de l'Etat: "La neutralité du net, c'est Obamacare pour Internet. Cela donnerait au gouvernement le pouvoir de fixer les prix d'Internet, des conditions de services et du type de produits proposés. Cela mènera à moins de choix et d'opportunités et à des prix plus élevés", avait-il déclaré, probablement sans s'imaginer qu'il s'attirerait les foudres de trois pornstars.

Au cas où la présentation serait trop subtile telle quelle, les actrices finissent sur une métaphore élaborée: "Pour l'instant, Internet est une immense orgie, où tout le monde est invité. Sans la neutralité, cela deviendrait une partie fine réservée aux plus riches".

J.S