BFM Tech

Ce prof sait si ses élèves s'ennuient grâce à la reconnaissance faciale 

-

- - cc saveliseb

En analysant les micromouvements de la tête de ses étudiants, un professeur chinois peut savoir si son cours les captive ou les ennuie.

Certains professeurs ont le souci d’intéresser leurs élèves à la matière qu’ils enseignent. C’est le cas de Xiao-Yong Wei, professeur de sciences informatiques à l’université de Sichuan en Chine. L’enseignant a eu l’idée d’utiliser la reconnaissance faciale pour vérifier si les étudiants en face de lui étaient captivés ou non.

Xiao-Yong Wei a donc décidé de filmer ses étudiants et d’appliquer à la vidéo un programme capable d’identifier les émotions. Il produit alors une courbe, à la manière d’un encéphalogramme, qui indique si le visage étudié montre de l’enthousiasme ou s’il reste neutre.

-
- © West China Metropolis Daily

Cette analyse passe par l’observation des micromouvements des étudiants. S’ils regardent le plafond, tournent la tête, se grattent le nez, etc, c’est qu’ils ne sont pas captivés par ce que raconte l’enseignant. "Si vous comparez ces informations avec le déroulement du cours, vous pouvez alors savoir ce qui retient l’attention des étudiants", explique le professeur au journal britannique The Telegraph.

Cette méthode, poursuit-il, permet à de nombreux enseignants d’améliorer leurs cours. Le professeur a en effet partagé son outil avec certains de ses collègues et espère que son "analyseur d’émotions" pourra bientôt être testé à une plus grande échelle. "Il pourrait être utilisé dans le cadre des cours de sciences sociales, des travaux de psychologie ou pour des recherches autour de l’éducation", détaille-t-il.

L’utilisation de la reconnaissance faciale n’est pas une nouveauté pour le professeur Wei. Depuis cinq ans déjà, il identifie ses étudiants pour remplir automatiquement la feuille de présence, une opération "ennuyeuse et chronophage" qu’il oubliait souvent de faire.