BFM Tech

L'interdiction des logiciels espions sur les smartphones, bientôt un délit pénal?

Le gouvernement a présenté ce lundi les mesures retenues à la suite du Grenelle des violences conjugales. Parmi celles-ci, l’interdiction des logiciels espions, des mouchards qui permettent de surveiller sa conjointe en toute discrétion et en toute illégalité. Ces applications, qui existent par dizaines, donnent accès à l’ensemble du contenu d’un smartphone que l’on veut surveiller : sms, photos, historique de navigation.