BFM Tech

Plongez dans la Gamers Assembly où plus de 1500 joueurs s'affrontent pendant trois jours

-

- - AS/01net.com

Ce week-end de Pâques, dans le Poitou, et plus précisément au Palais des Expositions de Poitiers, on croise essentiellement des sportifs 2.0, des joueurs de jeux vidéo, venus rafler des prix et ravir des milliers de spectateurs…

Pendant trois jours, au cœur du Grand Poitiers, se tient la dix-septième édition de la Gamers Assembly, la « première Lan de France », organisée par l’association FuturoLAN, et ses partenaires. Qu’est-ce qu’une Lan ? Le terme vient du jargon informatique et veut dire Local Area Network ou, en bon français, réseau local. En clair, le concept est simple : réunir plus de 1 500 joueurs dans un même endroit avec leur PC ou leur console et leur permettre de s’affronter dans des tournois amateurs, amicaux ou très officiels.

-
- © AS/01net.com

Le tout dans la bonne humeur et avec possibilité de voir l’adversaire « en vrai » et non de jouer seul chez soi, en ligne, avec d’autres joueurs qu’on ne ne connaît peu ou pas. Si les compétitions peuvent être très sérieuses et disputées, la Gamers Assembly est surtout un rassemblement de fans de jeux vidéo. Elle n’est pas ouverte qu’aux sportifs électroniques officiels mais bien à tous, peu importe la nationalité ou le niveau tant qu’on vient avec son PC, son écran ou sa manette de console et qu’on s’acquitte du droit d’entrée.

Nouvelle année, nouveaux records de fréquentation ?

Cette année, FuturoLAN espère battre à nouveau son record de visiteurs, des curieux ou des passionnés, voulant suivre les compétitions. L’année dernière, le bilan faisait état de 15 000 visiteurs en 3 jours. Cette année les organisateurs tablent sur 18 000 personnes.

-
- © AS/01net.com

Pour cela, la Gamers Assembly se voit allouer un nouvel espace de 600 m2 dédié à la famille pour que parents et enfants découvrent les jeux vidéo, avec l’aide de spécialistes et d’associations.

-
- © AS/01net.com

Le rétrogaming, l’impression 3D ou encore les cours de Sabre Laser sont aussi de la partie pour attirer le chaland.

Des animations pour apprendre à manier l’arme des Jedi ou revivre les joies du rétrogaming avec l’association MO5.com. Les Nouvelles Usines, elles, proposaient des présentations de l’impression 3D.)
Des animations pour apprendre à manier l’arme des Jedi ou revivre les joies du rétrogaming avec l’association MO5.com. Les Nouvelles Usines, elles, proposaient des présentations de l’impression 3D.) © AS/01net.com

Les visiteurs doivent s’acquitter d’un droit d’entrée de 5 euros par jour ou 10 euros pour trois jours et c’est gratuit pour les enfants de moins de 6 ans.

L’année dernière, 1 500 joueurs ont fait le déplacement. Les éventuels managers et entraîneurs ne sont pas comptabilisés ici mais sont limités à un par équipe. Pour 2016, les premières données font état de 1 700 participants attendus dont 1 500 confirmés (données du samedi 26/3).

-
- © AS/01net.com

Le chiffre est relativement précis puisqu’il correspond au nombre de gamers qui ont acheté leur droit d’entrée dans les différentes compétitions de la manifestation. D’ailleurs, il faut compter entre 25 et 30 euros suivant les jeux vidéo. Jeux officiels qui sont d’ailleurs plus d’une dizaine cette année et parmi lesquels on retrouve FIFA 2016, PES 2016, Call of Duty Black Ops 3 ou encore League of Legend et Trackmania.

L’ensemble des compétitions pro et amateurs génèrent une somme à rafler de presque 70 000 euros cette année. Sans compter les récompenses en nature (matériel, périphérique, etc.) que pourront remporter les challengers.

Une organisation technique colossale portée par une association

Pour que les joueurs soient correctement installés, FuturoLAN loue plus de 1600 chaises et 800 tables. Les joueurs PC sont grandement majoritaires et viennent tous avec leur machine, portable ou de bureau.

-
- © AS/01net.com

Pour supporter toute cette charge en plus des infrastructures prévues par l’association, la capacité du générateur électrique du Palais des expositions se doit d’être conséquente. D’ailleurs, il y a deux ans, la GA consommait en trois jours autant d’électricité qu’une petite maison en un an. Cette année, les organisateurs pensent que la mise va être doublée !

Et pour que toutes les parties de jeu puissent se dérouler sans souci, FuturoLAN déploie une infrastructure réseau conséquente, alimentée par une connexion internet fibre professionnel de 10 Go/s – dont seulement 3 ou 5 Go sont exploités en simultané.

Entre switchs, pare-feux matériels et serveurs de pointe, le local technique est le centre névralgique de la Gamers Assembly.
Entre switchs, pare-feux matériels et serveurs de pointe, le local technique est le centre névralgique de la Gamers Assembly. © AS/01net.com

Les joueurs, eux, ont tous à disposition une sous-connexion aussi rapide que celle des premiers forfaits fibre pour particulier dans les grandes agglomérations françaises.

Tous les ordinateurs sont reliés à des répartiteurs qui, in fine, forment un seul et même réseau gigantesque, de sorte que les joueurs d’un hall puissent jouer contre ceux d’un autre sans avoir à se déplacer ou jongler avec des connexions.

Ajoutez à cela qu’une infrastructure particulière est mise en place pour les compétitions de la scène principale afin que le débit soit optimal même en cas de forte activité réseau dans les autres halls. Sans oublier les presque 40 bornes Wi-Fi disposées à différents endroits, choisis, installés et optimisés par les bénévoles de FuturoLAN.

Grâce à plusieurs outils et programmes, les administrateurs surveillent en temps réel les débits, connexions et les éventuelles erreurs survenant sur le réseau.
Grâce à plusieurs outils et programmes, les administrateurs surveillent en temps réel les débits, connexions et les éventuelles erreurs survenant sur le réseau. © AS/01net.com

Ils sont moins d’une quinzaine de personnes à être versées dans l’installation et la compréhension des arcanes des connexions filaires et sans-fil, dont 3 administrateurs qui surveillent constamment la Toile privée, jour et nuit, pour s’assurer qu’aucune anomalie ou dysfonctionnement ne surviennent.

18 Km de câbles !

Autre donnée intéressante, la longueur de câbles tirée spécialement pour l’événement : 18 Km en tout. Chaque joueur doit venir avec un câble de 10 mètres (1500 x 10) et FuturoLAN estime, elle, faire passer entre 3 et 3,5 km de câble au sol ou dans les rails aériens pour distribuer la connexion Internet haut débit dans les halls.

-
- © AS/01net.com

En tout, ce sont plus de 300 personnes qui sont aux services des joueurs pendant ces trois jours. Et tous sont bénévoles et viennent installer, sécuriser, contrôler, nettoyer, assurer la restauration et même certaines animations.

-
- © Nina Pétard

Enfin, FuturoLAN a investi environ 500 000 euros cette année pour l’organisation de cette dix septième édition et devrait, si leurs calculs sont bons, dégager un bénéfice d’environ… 30 000 euros. De quoi préparer l’événement généralement organisé à Halloween puis, bien évidemment, la prochaine édition de la Gamers Assembly !

notre envoyé spécial, Aymeric Siméon.