BFM Immo

Baisse de 12 % du prix de rachat d’électricité photovoltaïque

Le photovoltaïque craint la "surchauffe"

Le photovoltaïque craint la "surchauffe" - dr

Le gouvernement vient d’annoncer dans un communiqué une baisse de 12 % des tarifs de rachat d’énergie issue du photovoltaïque, afin « d'éviter les effets d'aubaine spéculatifs ». Cette baisse est suivie au niveau européen par l'Allemagne et l'Espagne, a indiqué hier le gouvernement dans un communiqué

Jean-Louis Borloo avait évoqué en juillet « un problème de surchauffe » du secteur photovoltaïque dans son ensemble, d’où cette décision qui entrera en vigueur le premier septembre prochain, après consultation de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) pour avis.

Les particuliers épargnés

La mesure ne touchera pas les particuliers : le tarif de rachat des « installations domestiques d’une puissance inférieure à 3 kWc (soit environ 30 mètres carrés de panneaux) » restera à 58 c€ par kWh, assure le gouvernement. Seront concernés en revanche les projets professionnels et les grosses installations, qui devront supporter la baisse des coûts des équipements photovoltaïques, « qui représente environ la moitié du coût des projets ». En terme de projets de production d’électricité photovoltaïque, la France aurait anticipé la mise en œuvre des objectifs du Grenelle de l’Environnement de 850 MW fin 2010, avec des projets représentant 3 000 megawatts (MW).

La dernière baisse tarifaire était intervenue en janvier dernier, épargnant les petits producteurs résidentiels. Ils devraient là encore l’être, du moins jusqu’à la prochaine modification tarifaire…

André Figeard