BFM Immo

La baisse des prix touche désormais les petits appartements

Le marché parisien affiche-t-il une tendance de fond ?

Le marché parisien affiche-t-il une tendance de fond ? - dr

L'analyse de MeilleursAgents confirme celle des notaires : les prix baissent de façon continue dorénavant en Ile-de-France. Mais certains biens sont plus touchés que d'autres, à en croire le réseau.

Avec une moyenne de 7 826 €/m2 au 1er mars, les prix dans la capitale « retrouvent le chemin de la baisse », selon le baromètre MeilleursAgents. En février 2015, les prix moyens à Paris ont ainsi baissé de 0,8 % sur un mois, après une augmentation de 0,6 % cumulée au cours des 3 mois précédents. La région suit la tendance, avec -0,3 % en moyenne en petite et grande couronne. Compter ainsi -0,5 % dans les Hauts-de-Seine, -0,8 % en Seine-Saint-Denis, mais +0,5 % dans le Val-de-Marne , qui reste le seul département francilien en hausse en février.

Un marché déserté des investisseurs

Mais tous les biens ne sont pas touchés d'égale manière : « La baisse est particulièrement forte sur les petits appartements (1 ou 2 pièces) dont les prix affichent un repli mensuel de 1,3 % en février, et de -1,9 % depuis le 1er janvier 2015 », selon MeilleursAgents.

Signe que « le marché a retrouvé sa tendance de fond », le manque d'investisseurs, commente Sébastien de Lafond, président et cofondateur de MeilleursAgents. Selon le dirigeant, le marché est « totalement déserté par les investisseurs qui non seulement n’espèrent plus de plus-value mais fuient surtout les risques d’encadrement des loyers et d’impayés. Les mesures fiscales et législatives successives de ces dernières années ont durablement découragé cette catégorie d’acheteurs ».

Il n'empêche que vendre aujourd’hui n'est pas impossible. «A condition de proposer un bien de bonne qualité à un prix conforme à ceux du marché », conclut le réseau. A bon entendeur.

André Figeard