BFM Immo

50.000 logements seront construits après la crise du Coronavirus

Coronavirus: 50.000 nouveaux logements promis pour l'après-crise

Coronavirus: 50.000 nouveaux logements promis pour l'après-crise - AFP

La Caisse des dépôts et Action Logement ont promis de financer la construction de 50.000 nouveaux logements d’ici un an. Un moyen de soutenir le secteur de la construction et de l’immobilier.

Les deux principaux bailleurs français, la Caisse des dépôts et Action Logement, comptent financer 50.000 nouveaux logements d'ici un an face à la récession qui s'annonce à la suite de la crise sanitaire et économique du coronavirus, ont-ils annoncé. La Caisse des dépôts, bras financier de l'Etat, "lance la production de 40.000 logements neufs en France dans les 12 prochains mois pour soutenir les secteurs de l'immobilier et de la construction", dit le groupe dans un communiqué.

Ces logements se répartiront dans les zones tendues, c'est-à-dire essentiellement les grandes agglomérations, et dans environ 200 autres villes, celles concernées depuis plusieurs années par un programme de soutien public baptisé "Action Coeur de Ville". Le programme est mené par la filiale CDC Habitat, l'un des principaux bailleurs français avec plus de 500.000 logements. D'abord actif dans le logement social, il est aussi présent dans l'intermédiaire, à mi-chemin entre les HLM et le parc privé.

15.000 logements sociaux

A ce titre, sur les 40.000 logements annoncés, 15.000 seront sociaux, 10.000 intermédiaires et les 15.000 restants seront "abordables", promet le groupe. Ce projet va donc considérablement avancer le programme de CDC Habitat, qui promettait voici un an de faire construire 40.000 logements sociaux d'ici à 2029.

Le groupe promet ainsi de répondre "aux besoins de logements pour contribuer à relancer sur le plan national une économie qui risque d'être durement touchée", selon les termes de son président, André Yché. Le gouvernement a, de fait, prévenu cette semaine que la France observerait une chute de son produit intérieur brut bien plus marquée que la baisse de 1% initialement annoncée à la suite des mesures de confinement général contre le covid-19. Autre grand acteur français, le géant Action Logement, géré de concert par le patronat et les syndicats, a aussi annoncé le financement de milliers de logements neufs cette année, alors qu'il en détient environ un million. In'li, sa filiale dédiée au logement intermédiaire, va mener "l'acquisition de 10.000 logements avant la fin de l'année auprès de promoteurs immobiliers en Ile-de-France", dit-elle dans un communiqué. Là encore, cet objectif va accélérer la réalisation des objectifs du groupe en la matière: In'li prévoyait début 2019 de parvenir à 80.000 logements neufs d'ici à 2025.

Avec AFP

D. L.