BFM Patrimoine

Ce dont rêvent les futurs retraités français

Les actifs espèrent également faire davantage de sport à la retraite

Les actifs espèrent également faire davantage de sport à la retraite - Venkatram Harish Belvadi - Flickr - CC

Dans leur très grande majorité, les actifs souhaitent passer plus de temps avec leur famille et faire de grands voyages une fois la vie active passée, selon une étude HSBC publiée ce mercredi 29 avril. Mais malheureusement leurs souhaits seront loin d'être exaucés si on en croit ceux qui sont déjà à la retraite.

Après les rêves vient la dure réalité de la retraite. C'est en quelque sorte la conclusion de l'étude (*) de la banque HSBC publiée ce mercredi 29 avril. Tout un volet de cette étude est, en effet, consacré aux "espérances et rêves de la nouvelle génération de retraités".

Ainsi les Français ont plein de rêves en tête qu’ils comptent assouvir le jour où ils n’auront plus besoin de travailler. Leur première aspiration: "davantage faire ce qu'ils veulent avec qui ils veulent", soulignent les auteurs de l'étude. Concrètement cela signifie avant tout passer davantage de temps avec leur famille et leurs amis, pour 53% des actifs interrogés.

Cela veut également dire s'accorder plus de temps à soi pour découvrir le monde en multipliant les voyages (50% des sondés), prendre souvent des vacances (38%) ou encore se consacrer davantage au jardinage ou aux travaux de rénovation dans la maison (36%).

16% des actifs veulent partir vivre à l'étranger

Autre possibilité: prendre davantage soin de soi ou se rendre utile à la société. 31% des personnes interrogées envisagent ainsi de faire davantage de sport, 28% de s'engager au sein d'une association.

La retraite peut également être le moment d'un changement radical. 2 actifs sur 5 prévoient de déménager, et, éventuellement, se laisser tenté par l'étranger (16%). Dans ce dernier cas de figure, trois destinations se démarquent: le Portugal (20%), la Thaïlande (20%) et l'Espagne (16%). 

-
- © HSBC

Mais qu’en pensent ceux qui ont déjà franchi la fatidique porte de sortie de la vie active? Qu’entre le rêve et la réalité, il y a un fossé. Ainsi, les trois-quarts des retraités interrogés affirment ne pas avoir pu réaliser au moins une de leurs aspirations. Evidemment, certains souhaits sont plus faciles à réaliser que d'autres.

Ainsi, les retraités réussissent en majorité (54%) à passer plus de temps en famille et 49% d'entre eux jugent comme "satisfaisante" la part de leur temps consacré au jardinage ou aux travaux de la maison.

Par contre, les souhaits qui impliquent davantage de moyens financiers sont plus problématiques. Faire de grands voyages (31%), prendre souvent des vacances (25%) ou continuer à travailler (20%) sont ainsi les aspirations les plus difficiles à assouvir, selon l'enquête.

(*) Etude réalisée en France sur un échantillon de 1.000 personnes actives (25 ans et plus) et à la retraite. L'étude a été menée par Internet par Ipsos Mori entre août et septembre 2014.

-
- © HSBC
J.M.