BFM Patrimoine

UPDATE: Carrefour réduit ses pertes semestrielles, maintient ses prévisions pour 2012

BFM Patrimoine
--La perte nette a été ramenée à 31 millions d'euros au premier semestre contre 249 millions au premier semestre 2011 --Le distributeur maintient ses prévisions de résultat opérationnel courant pour 2012 --Les opérateurs attendent les comment

--La perte nette a été ramenée à 31 millions d'euros au premier semestre contre 249 millions au premier semestre 2011

--Le distributeur maintient ses prévisions de résultat opérationnel courant pour 2012

--Les opérateurs attendent les commentaires du PDG sur le redressement du groupe

(Actualisation: précisions sur les perspectives et l'évolution du périmètre du groupe ainsi que sur sa dette financière nette ramenée à 9,62 milliards d'euros au 30 juin).

PARIS (Dow Jones)--Le groupe de distribution Carrefour (CA.FR) a annoncé jeudi avoir réduit ses pertes au premier semestre 2012, celles-ci s'étant inscrites à 31 millions d'euros contre 249 millions d'euros au cours de la période correspondante de 2011, dans un contexte marqué par le recul des ventes en Europe et France, mais par une activité soutenue en Amérique latine et en Asie.

Lors d'une conférence téléphonique ce jeudi, le groupe a indiqué être "à l'aise" avec ses prévisions de résultat opérationnel pour 2012. En juillet dernier, le directeur financier, Pierre-Jean Sivignon, avait déclaré que le résultat opérationnel courant du groupe devrait s'établir entre 2,03 milliards et 2,09 milliards d'euros en 2012, contre 2,18 milliards d'euros l'année dernière.

Le résultat opérationnel courant du numéro deux mondial de la distribution s'est inscrit à 769 millions d'euros pour les six premiers mois de l'année, en repli de 8,2% par rapport à la période correspondante de 2011, a indiqué Carrefour dans un communiqué.

Selon un consensus réalisé par FactSet, les analystes tablaient sur un résultat opérationnel courant de 681,6 millions d'euros.

Au mois de juillet, Carrefour avait annoncé que son chiffre d'affaires a progressé de 0,9% au premier semestre, à 43,7 milliards d'euros, la croissance des marchés émergents ayant compensé le repli des revenus en Europe et en France.

Les analystes seront attentifs ce jeudi aux commentaires que fera Georges Plassat, le PDG du groupe, lors d'une conférence de présentation des résultats semestriels. Les opérateurs de marché attendent du successeur de Lars Olofsson, qui a pris ses fonctions à la fin mai, qu'il présente des projets visant à redresser le distributeur.

Le premier semestre a notamment été marqué par la cession au groupe grec Marinopoulos de la totalité de la participation de Carrefour dans leur société commune. Marinopoulos est ainsi devenu le franchisé exclusif de Carrefour en Grèce, à Chypre et dans les Balkans. Carrefour a précisé que ses deux magasins à Singapour, dont la fermeture programmée d'ici à la fin de l'année a été annoncée le 28 août, ont été reclassés en activités non poursuivies au premier semestre et dans ses comptes 2011 ajustés pro-forma.

L'impact des activités non poursuivies, part du groupe, a été négatif à hauteur de 230 millions d'euros. "Ce résultat s'explique largement par la cession des opérations en Grèce et l'arrêt des activités à Singapour", a précisé Carrefour. Au premier semestre 2011, le résultat des activités non poursuivies, part du groupe, s'était inscrit à 630 millions d'euros, intégrant la plus‐value réalisée sur la cession de nos activités en Thaïlande.

Le distributeur a par ailleurs annoncé que sa dette financière nette s'est contractée d'un milliard d'euros en un an, à 9,62 milliards d'euros au 30 juin 2012.

Les produits de cessions se sont élevés à 236 millions d'euros au premier semestre, dont 153 millions d'euros liés à la vente de sa participation dans Altis, un franchisé dans le sud-ouest de la France que le groupe détenait à parité avec Erosk. La reprise de Guyenne & Gascogne, son partenaire dans le sud-ouest de la France, a entraîné un décaissement de 239 millions d'euros.

Depuis le début de l'année, le titre Carrefour cède 11,6% à 15,75 euros, ramenant la capitalisation boursière du groupe à 11,17 milliards d'euros.

-Eric Chalmet, Dow Jones Newswires; +33 1 40 17 17 65; eric.chalmet@dowjones.com

(Nadya Masidlover a contribué à cet article)

(END) Dow Jones Newswires

August 30, 2012 02:58 ET (06:58 GMT)

© 2012 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-