BFM Patrimoine

Taux: retour massif de l'appétit pour le risque début 2014 ?

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Difficile de savoir si une rumeur de soutien de la BCE aux banques des pays 'périphériques' circule ou si nous assistons à un simple renforcement de 'l'appétit pour le risque'... mais le résultat est identique, avec une tr

(CercleFinance.com) - Difficile de savoir si une rumeur de soutien de la BCE aux banques des pays 'périphériques' circule ou si nous assistons à un simple renforcement de 'l'appétit pour le risque'... mais le résultat est identique, avec une très nette détente des rendements sur les dettes souveraines italiennes, espagnoles et portugaises depuis début 2014.

La version 'appétit pour le risque' est corroborée par une demande massive ce mardi pour la première émission sur le marché international de dette Irlandaise depuis la sortie de son plan de sauvegarde international.

Les offres (soumissions des institutionnels) porteraient sur plus de 14MdsE en regard d'une offre avoisinant 3,75MdsE (de '10 ans'), mais le CDS coûte encore plus de 10% pour détenir une ligne de 10MnsE de dette à 5 ans.

Plus au sud, les BTP italiens reviennent sur leurs planchers de mai 2013 (-4Pts de base à 3,89%) et les 'bonos' ibériques grimpent de façon encore plus spectaculaire avec des taux longs en retrait de 6Pts de base à 3,82%, un plancher jamais vu depuis 4 ans (janvier 2010).
Au Portugal, l'embellie est également impressionnante avec des rendements en chute libre (-48Pts de base) en l'espace d'un mois à 5,50% contre plus de 6% début décembre.
L'endettement de ces 3 pays ne se résorbe pourtant pas et les objectifs de réduction des déficits ne seront pas tenus en 2014, pas plus qu'ils ne l'avaient été en 2012 ou 2013.
Mais peut-être les opérateurs misent-ils sur un 'geste' de la BCE visant à écarter tout risque de tension sur les dettes du 'sud' puis à réduire la 'fragmentation' des zones économiques dans l'UE.

Alors, geste ou pas, embellie ou pas, le résultat de ces spéculations aboutit à une forte contraction du 'spread' entre le Bund (-0,02% à 1,89%)et les 'bonos' (92Pts) et le Bund et les 'BTP' (200Pts exactement).

En ce qui concerne les T-Bonds US, ils ne suivent pas la même trajectoire avec une très légère tension du '10 ans' à 2,97% (+0,01), ce qui accroît le 'spread' avec les Guilts britanniques (-0,03% à 2,95% contre 3,05% jeudi dernier... et 3,01% pour le T-Bond).

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance