BFM Patrimoine

Pour faire face à la crise, les Français piochent dans leur assurance-vie

En mars, la décollecte nette dépasse les 2 milliards d'euros, un niveau qu'on avait plus vu depuis 2011, selon la Fédération française de l'assurance.

Crise et incertitudes poussent les Français à puiser dans leur assurance-vie. Les retraits des détenteurs de contrats d'assurance-vie ont dépassé de 2,2 milliards d'euros le niveau des versements sur les contrats, soit l'un des plus forts mouvements de décollecte nette depuis 2011.

Il s'agit de la première décollecte depuis décembre 2018, quand celle-ci avait atteint 700 millions d'euros, selon des chiffres publiés mercredi par la Fédération française de l'assurance (FFA).

36% des versements sur des unités de compte

Et il faut remonter au deuxième semestre de 2011, année noire pour l'assurance vie, pour retrouver des niveaux mensuels si élevés de décollecte.

La Fédération précise que depuis le début de l’année, le montant des cotisations collectées par les sociétés d'assurance est de 32,2 milliards d'euros contre 37,5 milliards d'euros sur la même période en 2019. 

Les versements sur les supports unités de compte représentent 11,6 milliards d’euros, soit 36% des cotisations.

OC avec AFP