BFM Patrimoine

Paris: bénéficie d'une pluie de records absolus à W-Street.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Semaine placée sous le signe des 'flux' pilotés par des gérants US et d'un scénario 'intraday' totalement répétitif. Pas moins de 4 séances totalement identiques (même tracé, même zone de clôture, avec des amplitudes

(CercleFinance.com) - Semaine placée sous le signe des 'flux' pilotés par des gérants US et d'un scénario 'intraday' totalement répétitif.

Pas moins de 4 séances totalement identiques (même tracé, même zone de clôture, avec des amplitudes légèrement différentes)... mais le même objectif que l'on pouvait déjà pressentir dès lundi: le mois de février devait s'achever au-dessus des 4.400Pts.
Le CAC40 (+0,27% à 4.408) a bénéficié d'un sérieux 'coup de pouce' durant le 'fixing' ce vendredi puisque l'indice est passé comme par miracle 4.397 à 4.408Pts (+0,25%) pour finir au zénith.

Le bilan hebdo ressort à +0,6%, le bilan mensuel est impressionnant avec +5,3%.

L'Euro-Stoxx50 a surperformé le marché parisien avec +0,4% ce vendredi, mais pas de nouveau record annuel de clôture à la clé.

Ce soir, une pluie de records déferle sur Wall Street, après la publication de l'indice PMI de Chicago de février qui ressort en nette hausse à 59,1 alors qu'il était attendu en repli à 57,8.

Le 'S&P' (+0,75%) atteint les 1.868Pts (+1.200Pts depuis novembre 2008, record absolu), le Russel-2000 (+0,4%) pulvérise également son +haut absolu à 1.192, le Nasdaq culmine à 4.337 et le Dow Jones (+0,78%) se hisse au contact des 16.400Pts: le mois de février va donc s'achever au plus haut et sur un gain supérieur à 5%, voir +5,5% pour le Nasdaq et le 'S&P' (au bout de 4 semaines de hausse consécutive: à quelle 'actualité' relier une telle performance ?).

'Malgré le discours rassurant de Janet Yellen, les marchés sont confrontés au regain d'inquiétude aussi bien sur le front économique que sur le front géopolitique', souligne Vincent Pellizzari, trader chez RTFX. 'La hausse de l'instabilité en Ukraine et les récentes données économiques décevantes aux Etats-Unis, sans oublier la dépréciation du Renminbi, sont à pointer du doigt', renchérit le professionnel.

Dans la matinée, les investisseurs ont appris que le taux d'inflation annuel de la zone euro est estimé à 0,8% en février 2014, stable par rapport à janvier, selon une estimation rapide publiée d'Eurostat.Certains analystes considèrent que cette donnée, très attendue, éloigne la perspective d'une action de la BCE la semaine prochaine.

A 14h30, la deuxième estimation du PIB US pour le quatrième trimestre a été révisée à +2,4% contre +3,2% (le chiffre était attendu en baisse à 2,5%).

Enfin, les promesses de ventes de logements pour janvier sont ressorties stables au lieu d'une augmentation de 2,7% (contre +9% pour les ventes concrétisées en janvier).

En France, la chute de -2,1% de la consommation en janvier n'a à aucun moment déçu ou inquiété le marché, pas plus que de voir l'Euro tester les 1,38$, pas plus que les tensions en Ukraine... en fait rien ne semble pouvoir motiver une consolidation des marchés.

Sur le front des valeurs, Soitec bondit de plus de 36% à 2,27E, alors qu'Exane BNP Paribas a changé radicalement de point de vue sur la valeur en misant sur une amélioration à très court terme du sentiment sur deux technologies du groupe, à savoir le FD-SOI et le CPV.
Au sein du CAC40, Safran (+2,3%) finit en tête, Accor a gagné +2,15%, EDF +1,9%... et les hausses ne l'emportent que d'extrême justesse.

Technicolor grimpe de 1,5%, avec la signature d'un nouvel accord croisé de licences avec Sony pour l'utilisation des brevets du groupe dans des téléviseurs numériques.

Technip reste stable, après avoir remporté auprès de Total E&P Borneo un contrat au Brunei.

Steria lâche 5%, après des résultats annuels inférieurs aux attentes, en raison notamment d'une provision à caractère non courant dans le cadre du contrat Ecotaxe pour huit millions d'euros.

Vallourec perd 2,7%, les analystes d'AlphaValue restant à 'accumuler', jugeant que le bon 4ème trimestre du groupe s'est accompagné de perspectives 'trop prudentes'.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance