BFM Patrimoine

Nexans lance une augmentation de capital pour financer son développement et sa restructuration

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--Le fabricant de câbles Nexans (NEX.FR) a annoncé mardi son intention de lancer une augmentation de capital d'un montant de 284 millions d'euros, afin de préserver ses équilibres financiers et de financer les projets de restruct

PARIS (Dow Jones)--Le fabricant de câbles Nexans (NEX.FR) a annoncé mardi son intention de lancer une augmentation de capital d'un montant de 284 millions d'euros, afin de préserver ses équilibres financiers et de financer les projets de restructuration et de développement annoncés en début d'année.

Le groupe a également révisé en baisse sa prévision de résultat opérationnel courant pour l'exercice en cours, et confirmé que les provisions nécessaires à la réalisation de son plan de redressement entraîneraient l'enregistrement d'une perte nette au second semestre.

"Les négociations avec les instances représentatives du personnel concernées permettront de déterminer le montant des provisions qui devraient être constituées pour la mise en oeuvre du projet de réorganisation", a indiqué le groupe dans un communiqué.

Présenté mardi aux instances représentatives du personnel, ce projet prévoit la suppression de 468 postes en France, le transfert de 462 emplois et la création de 39 postes, a précisé Nexans dans son communiqué.

Nexans a dégagé au troisième trimestre un chiffre d'affaires de 1,17 milliard d'euros, en baisse organique de 1,9% et en recul à données publiées de 6,4%, contre 1,25 milliard d'euros pour la même période en 2012. Sur les neuf premiers mois de l'exercice, le chiffre d'affaires de l'industriel s'est contracté de 2,9% en organique, à 3,52 milliards d'euros.

Le groupe industriel avait annoncé en début d'année un plan destiné à lui permettre de réaliser des économies d'environ 70 millions d'euros à terme en Europe. Il avait précisé à la fin juillet que les modalités et le coût de ce plan seraient dévoilés lors de la publication de son chiffre d'affaires du troisième trimestre, le 15 octobre.

Nexans avait également indiqué lors de la publication de ses résultats du premier semestre, en juillet dernier, que la mise en oeuvre de ce projet pourrait l'amener à passer des provisions susceptibles de faire plonger ses comptes dans le rouge au second semestre.

Le groupe avait alors annoncé s'attendre à un résultat opérationnel courant supérieur au second semestre à celui du premier, pour dégager au final un résultat opérationnel courant "du même ordre que celui de 2012 sous réserve d'un environnement stabilisé en Europe".

Il prévoit maintenant pour l'année 2013 sur un résultat opérationnel courant compris entre 130 et 150 millions d'euros "dans un contexte opérationnel normal", alors qu'il tablait auparavant sur un montant de 185 millions d'euros.

Au premier semestre, Nexans a accusé une perte nette de 145 millions d'euros, en raison de dépréciations d'actifs pour un montant de 92 millions d'euros et de charges de restructuration pour 32 millions d'euros. Le résultat opérationnel courant du groupe est ressorti à 75 millions d'euros, contre 89 millions un an plus tôt, en raison notamment d'un repli organique de 3,4% de son chiffre d'affaires à 2,35 milliards d'euros. Cela correspond à une marge opérationnelle courante de 3,2%, contre 3,7% au premier semestre 2012.

Nexans avait en parallèle de son plan d'économies présenté un plan de développement stratégique à l'horizon 2015. Ce projet doit permettre au fabricant de câbles d'atteindre à cet horizon un résultat opérationnel courant de 350 à 400 millions d'euros, contre 202 millions d'euros en 2012 et 261 millions en 2011, tout en doublant son retour sur capitaux employés.

L'action Nexans a clôturé lundi à 42,45 euros, en hausse de plus de 25% depuis le début de l'année.

-Ambroise Ecorcheville, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 71; ambroise.ecorcheville@wsj.com

(END) Dow Jones Newswires

October 15, 2013 03:00 ET (07:00 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-