BFM Patrimoine

NEOPOST : 1er SEMESTRE 2013 : UNE SOLIDE PERFORMANCE REFLÉTANT LA MISE EN ŒUVRE DE LA NOUVELLE STRATEGIE

BFM Patrimoine
Chiffre d'affaires en hausse de 4,9%, soit +6,7% hors effets de change Marge opérationnelle courante hors charges liées aux acquisitions1, en ligne avec le plan de marche 2013 pour chacun des segments
  • Chiffre d'affaires en hausse de 4,9%, soit +6,7% hors effets de change
  • Marge opérationnelle courante hors charges liées aux acquisitions1, en ligne avec le plan de marche 2013 pour chacun des segments

PERSPECTIVES 2013 CONFIRMEES

  • Chiffre d'affaires attendu en hausse d'au moins 5% hors effets de change
  • Marge opérationnelle courante hors charges liées aux acquisitions1 attendue à plus de 25% pour le segment Neopost Integrated Operations2 et plus de 12% pour le segment CSS Dedicated Units2

Regulatory News:

Neopost (Paris:NEO), le premier fournisseur européen et le deuxième fournisseur mondial de solutions de traitement du courrier, annonce aujourd'hui ses résultats semestriels 2013 (semestre clos le 31 juillet 2013).

Au premier semestre, le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 533,7 millions d'euros, en hausse de 4,9%, soit +6,7% hors effets de change. Le résultat opérationnel courant hors charges liées aux acquisitions s'élève à 125,8 millions d'euros contre 125,6 millions d'euros au premier semestre 2012. La marge opérationnelle courante hors charges liées aux acquisitions1 s'établit à 23,6% du chiffre d'affaires contre 24,7% au premier semestre 2012. Ceci reflète une marge de 24,5% du chiffre d'affaires réalisé au sein du réseau traditionnel de Neopost (Neopost Integrated Operations2) et de 11,0% du chiffre d'affaires réalisé par les filiales dédiées dans les activités Communication & Shipping Solutions, (CSS Dedicated Units2). Ces performances sont en ligne avec le plan de marche 2013.

Le résultat net part du Groupe du premier semestre 2013 s'établit à 80,1 millions d'euros, soit une hausse de 1,1% par rapport au premier semestre 2012. La marge nette3 s'établit à 15,0% du chiffre d'affaires contre 15,7% au premier semestre 2012.

Denis Thiery, Président-Directeur Général de Neopost, a déclaré : « Le premier semestre marque la confirmation du retour à la croissance organique de Neopost. Les activités Mail Solutions font preuve d'une grande résilience tandis que la croissance des activités Communication & Shipping Solutions s'accélère. L'intégration des sociétés récemment acquises se déroule bien et la mise en œuvre de synergies commerciales commence à porter ses fruits. Comme attendu, le développement de l'activité des filiales spécialisées en Communication & Shipping Solutions a eu un effet légèrement dilutif sur la marge opérationnelle du Groupe, la marge restant à un niveau élevé dans le réseau Neopost. Les nombreux succès commerciaux enregistrés en Amérique du Nord, en Europe et en Asie-Pacifique - en ventes d'équipements comme en ventes de licences - illustrent la pertinence des choix effectués. »

1 Marge opérationnelle courante hors charges liées aux acquisitions = résultat opérationnel courant hors charges liées aux acquisitions / chiffre d'affaires

2 Cf. Glossaire page 6

3 Marge nette = résultat net / chiffre d'affaires

Compte de résultats simplifié

(en millions d'euros) S1 2013 S1 2012 Variation Chiffre d'affaires 533,7 508,7

+4,9%4

Résultat opérationnel courant hors charges liées aux acquisitions 125,8 125,6 +0,1% % du chiffre d'affaires 23,6% 24,7% - Résultat opérationnel courant 122,1 122,4 (0,2)% % du chiffre d'affaires 22,9% 24,1% - Charges pour optimisation des structures (12,6) - - Produit non courant lié aux acquisitions 12,8 - - Résultat net part du Groupe 80,1 79,2 +1,1% % du chiffre d'affaires 15,0% 15,7% Résultat net publié par action 2,34 2,37 (1,7)% Résultat net publié dilué par action 2,22 2,27 (2,2)%

Hausse de 6,7% hors effets de change du chiffre d'affaires du premier semestre 2013

Le chiffre d'affaires du premier semestre 2013 atteint 533,7 millions d'euros, en hausse de 6,7% à taux de change constants par rapport au premier semestre 2012. Ce chiffre d'affaires bénéficie de l'effet périmètre lié aux acquisitions de GMC Software Technology (consolidée depuis juillet 2012) et de Human Inference (consolidée depuis décembre 2012). A périmètre comparable, la croissance organique du premier semestre 2013 s'établit à 2,5% malgré des revenus de changements de tarifs postaux inférieurs à ceux enregistrés au premier semestre 2012.

Le chiffre d'affaires des activités Mail Solutions du premier semestre 2013 est en légère baisse hors effets de change (-0,7%) en raison notamment de moindres revenus de changement de tarifs postaux dans plusieurs pays. Les ventes d'équipement sont, en revanche, particulièrement dynamiques à la fois dans le domaine des systèmes d'affranchissement et dans celui des systèmes de mise sous pli avec le succès des derniers modèles lancés.

Le chiffre d'affaires des activités Communication & Shipping Solutions du premier semestre 2013 est en hausse de 71,8% hors effets de change grâce notamment aux acquisitions en 2012 de GMC Software Technology et Human Inference. Retraité de l'effet périmètre lié à ces acquisitions, le chiffre d'affaires des activités Communication & Shipping Solutions affiche une croissance organique de 22,6%. Cette forte croissance concerne aussi bien les activités Data Quality, Customer Communication Management que Shipping Solutions, que celles-ci soient réalisées directement auprès de grands comptes par les filiales dédiées (CSS Dedicated Units, +23,7%) ou par le réseau Neopost auprès de sa clientèle traditionnelle (Neopost Integrated Operations, +21,3%).

Au total, les activités Communication & Shipping Solutions représentent 16,3% du chiffre d'affaires du Groupe au premier semestre 2013 contre 10,2% un an plus tôt.

4 +6,7% à taux de change constants et +2,5% en croissance organique

Sur le plan géographique, le Groupe a connu une forte croissance en Amérique du Nord avec une hausse de 6,5% hors effets de change du chiffre d'affaires du premier semestre 2013. Cette performance reflète le dynamisme des ventes d'équipements et de licences. Le Groupe bénéficie notamment de l'augmentation des placements de systèmes d'affranchissement et de mise sous pli, des ventes de Satori Software ainsi que de celles de GMC Software Technology.

En dépit d'un environnement économique difficile et de revenus de changements de tarifs postaux inférieurs à ceux du premier semestre de l'année précédente, le chiffre d'affaires du premier semestre 2013 progresse en Europe de 3,4% hors effets de change. Cette hausse est notamment due à la reprise de l'activité en France suite à la fusion de Satas et de Neopost France l'an dernier ainsi qu'à la bonne intégration de GMC Software Technology et de Human Inference.

Le Groupe poursuit sa forte dynamique de croissance en Asie-Pacifique avec un chiffre d'affaires en hausse de 38,3% hors effets de change au premier semestre 2013. Cette évolution est liée notamment aux très bonnes performances enregistrées en Australie aussi bien dans l'activité Mail Solutions que dans les activités Communication & Shipping Solutions, grâce en particulier au déploiement de consignes postales pour le compte d'Australia Post.

Par type de revenus, les ventes d'équipements et de licences sont en forte hausse avec une progression de 15,2% hors effets de change au premier semestre 2013. Celles-ci représentent 32% du chiffre d'affaires. Les revenus récurrents progressent de 3,1% hors effets de change au premier semestre 2013 malgré de moindres revenus de changements de tarifs postaux. Ils représentent 68% du chiffre d'affaires au premier semestre 2013.

Résultat opérationnel courant

Au premier semestre 2013, le résultat opérationnel courant hors charges liées aux acquisitions est quasiment stable à 125,8 millions d'euros (+0,1% par rapport au premier semestre 2012). L'évolution de la marge opérationnelle courante hors charges liées aux acquisitions de chacun des deux segments est en ligne avec le plan de marche du Groupe pour 2013 :

  • La marge opérationnelle hors charges liées aux acquisitions de Neopost Integrated Operations (492 millions d'euros de chiffre d'affaires au premier semestre 2013) s'élève à 24,5% contre 24,7% au premier semestre 2012 qui avait bénéficié de revenus de changements de tarifs postaux supérieurs.
  • La marge opérationnelle hors charges liées aux acquisitions de CSS Dedicated Units (50 millions d'euros de chiffre d'affaires au premier semestre 2013) s'élève à 11,0% contre 15,1% au premier semestre 2012. Comme anticipé, l'acquisition de GMC Software Technology, qui n'était consolidée que pour un mois au premier semestre 2012, a eu un effet dilutif sur le taux de marge opérationnelle de CSS Dedicated Units. Par ailleurs, les investissements consacrés au développement de nouvelles solutions par ces filiales spécialisées se sont intensifiés.

Marge opérationnelle courante par segment

(en millions d'euros) S1 2013 S1 2012 NIO CSS DU Elimi-nation Total
S1 2013 NIO CSS DU Elimi-nation Total
S1 2012 CA Mail Solutions 447 447 457 - - 457 CA Communication & Shipping Solutions 45 50 (8) 87 38 21 (7) 52 Total chiffre d'affaires 492 50 (8) 534 495 21 (7) 509 Marge opérationnelle courante hors frais liés aux acquisitions 24,5% 11,0% 23,6% 24,7% 15,1% 24,7%

Au total, la marge opérationnelle courante hors charges liées aux acquisitions du Groupe s'élève à 23,6% contre 24,7% au premier semestre 2012. Les charges liées aux acquisitions représentent 3,7 millions d'euros au premier semestre 2013 contre 3,2 millions d'euros un an auparavant. Le résultat opérationnel courant du premier semestre 2013 est donc quasiment stable (-0,2%) à 122,1 millions d'euros.

Eléments exceptionnels

Neopost a renégocié le contrat d'acquisition de GMC Software Technology. En se libérant des contraintes liées aux compléments de prix d'acquisition initialement prévus (clauses d' 'earn-out'), Neopost et GMC Software Technology vont pouvoir accélérer la mise en œuvre de leurs synergies commerciales et technologiques. Cette renégociation se traduit par un produit exceptionnel non imposable de 12,8 millions d'euros.

Par ailleurs, le Groupe a décidé d'accélérer l'optimisation de ses structures pour continuer à renforcer l'efficacité de ses opérations. Celui-ci concerne l'organisation de sa distribution et celle de sa chaîne d'approvisionnement :

  • En matière de distribution, ce plan vise à continuer d'adapter ses réseaux à la commercialisation des nouvelles offres du Groupe, aux Etats-Unis comme dans certaines filiales européennes.
  • En matière de chaîne d'approvisionnement, le recours de plus en plus important au remanufacturing – procédé qui consiste à réutiliser le plus grand nombre possible de pièces et sous-ensembles provenant des machines reprises en fin de contrat de leasing pour réaliser de nouveaux équipements – va entraîner une nouvelle organisation de la production dans les sites européens du Groupe et chez ses sous-traitants en Asie.

Une provision d'un montant total de 12,6 millions d'euros a ainsi été constatée dans les comptes au 31 juillet 2013. Cette nouvelle optimisation des structures devrait générer plus de 5 millions d'euros d'économies annuelles à partir de 2015.

En outre, le regroupement annoncé précédemment des équipes de Neopost travaillant sur les logiciels de composition de documents avec celles de GMC Software Technology, qui s'est traduit par la fermeture des opérations du Groupe situées à Ruti en Suisse, est terminé. Les provisions comptabilisées au 31 janvier 2013 pour un montant de 4 millions d'euros se sont avérées suffisantes. Le Groupe confirme attendre plus de 2 millions d'euros d'économies à partir de 2014.

Résultat net

Comme attendu, le coût de l'endettement financier net est en hausse suite d'une part, à l'augmentation de la dette nette et d'autre part, à l'augmentation des taux consécutive au refinancement réalisé en 2012. Il s'élève à 18,3 millions d'euros contre 13,7 millions d'euros au premier semestre 2012.

De plus, les pertes sur les opérations de couverture et autres frais financiers s'établissent à 0,8 million d'euros au premier semestre 2013 contre un profit de 1,1 million d'euros un an plus tôt.

Le taux d'imposition moyen s'établit à 22,8% au premier semestre 2013 contre 27,3% au premier semestre 2012. Cette baisse du taux d'impôt s'explique essentiellement par le caractère non imposable du produit exceptionnel lié à la renégociation du contrat d'acquisition de GMC Software Technology.

Le résultat net part du Groupe du premier semestre 2013 atteint 80,1 millions d'euros contre 79,2 millions d'euros un an auparavant, soit une hausse de 1,1%.

Solidité de la situation financière

La capacité d'autofinancement avant coût de l'endettement financier net et impôts s'établit à 168,3 millions d'euros contre 155,3 millions d'euros au premier semestre 2012, soit une hausse de 8,4%.

Compte tenu de la maîtrise du besoin en fonds de roulement, des décaissements liés aux précédentes opérations d'optimisation des structures et de la poursuite du développement du portefeuille de leasing et autres services de financement (654,3 millions d'euros au 31 juillet 2013, soit +3,2% à taux de change constants par rapport au 31 juillet 2012), les flux de trésorerie nets provenant de l'exploitation s'établissent en forte hausse à 76,2 millions au premier semestre 2013 contre 43,4 millions d'euros un an plus tôt. Le Groupe a également procédé au cours du semestre à l'avant dernier paiement lié à l'acquisition de GMC Software Technology.

L'endettement net ressort en hausse à 807,5 millions d'euros au 31 juillet 2013 contre 765,3 millions d'euros au 31 juillet 2012. Le Groupe rappelle que les flux futurs de ses activités de leasing ou de location restent nettement supérieurs à son endettement.

Au 31 juillet 2013, les fonds propres sont quasiment stables à 750,5 millions d'euros contre 748,2 millions d'euros un an auparavant.

Le ratio d'endettement ressort ainsi à 108% des fonds propres contre 102% un an plus tôt. Le ratio de couverture de la dette par l'EBE5 est stable à 2,4.

Au 31 juillet 2013, le Groupe dispose de lignes de crédit non tirées pour un montant de 440 millions d'euros.

Lancement de la gamme 'IN'

Neopost a lancé en juillet aux Etats-Unis sa nouvelle génération de systèmes d'affranchissement, la gamme 'IN'. L'accueil réservé par les forces de vente de Neopost, les réseaux de distribution et les utilisateurs eux-mêmes est très positif. La gamme 'IN' incorpore l'ensemble des dernières innovations que Neopost met à la disposition de ses clients pour optimiser la gestion de l'affranchissement et rendre la préparation de l'envoi de courrier et de colis à la fois plus simple et plus efficace.

5 EBE = résultat opérationnel courant + dotations aux amortissements corporels et incorporels

Les nouveaux modèles sont des systèmes de milieu de gamme (IN-600, IN-700 et IN-750) qui viennent remplacer les machines IS 420 à 480 lancées en 2008 pour coïncider avec le programme de décertification alors en cours aux Etats-Unis. Le déploiement de la gamme 'IN' se poursuivra au cours des prochains trimestres avec le lancement de ces modèles dans d'autres marchés majeurs du Groupe.

Perspectives 2013 inchangées

Compte tenu des performances enregistrées au cours du premier semestre, Neopost confirme s'attendre à une croissance de son chiffre d'affaires 2013 d'au moins 5%, hors effets de change, soit une croissance organique d'au moins 2,7%.

Le Groupe confirme également attendre pour l'exercice 2013 une marge opérationnelle courante hors charges liées aux acquisitions1:

  • supérieure à 25% pour Neopost Integrated Operations;
  • supérieure à 12% pour CSS Dedicated Units.

Denis Thiery a conclu : «Neopost enregistre les premiers résultats de sa nouvelle stratégie. Nous accélérons le développement de notre portefeuille de Communication & Shipping Solutions : au-delà de la dynamique propre de nos filiales dédiées à ces activités, nous comptons sur la mise en œuvre de synergies commerciales avec notre réseau traditionnel et sur le lancement de solutions technologiquement et financièrement adaptées aux besoins de notre clientèle PME. Dans le même temps, nous poursuivons le développement des activités liées au courrier en continuant à favoriser l'innovation, l'expansion géographique et le déploiement des services. Nous sommes donc tout à fait confiants pour 2013 et les années qui viennent.»

Agenda

Le chiffre d'affaires du 3ème trimestre sera publié le 2 décembre 2013 après clôture de bourse.

Glossaire

  • Mail Solutions : systèmes d'affranchissement, systèmes de gestion de documents (plieuses/ inséreuses de bureau, de salle de courrier et de production ; autres équipements de salle de courrier) et services liés
  • Communication & Shipping Solutions (CSS) : qualité des données, solutions de gestion de la communication clients, solutions logistiques, solutions de finition de documents et solutions graphiques
  • Neopost Integrated Operations : filiales de Neopost élaborant, produisant et distribuant les produits et services Neopost
  • CSS Dedicated Units : GMC Software Technology, Human Inference, Neopost ID, Satori Software

A PROPOS DE NEOPOST

NEOPOST EST LE PREMIER FOURNISSEUR EUROPÉEN et le deuxième fournisseur mondial de solutions de traitement du courrier. Implanté dans 29 pays, avec 5 900 salariés, un chiffre d'affaires annuel de 1,070 milliard d'euros en 2012 et une offre commercialisée dans plus de 90 pays, le Groupe est un acteur incontournable du marché de l'équipement des salles de courrier et des solutions logistiques.

Il offre les solutions les plus avancées en matière d'affranchissement, de pli, d'insertion ou d'adressage de documents ainsi qu'en matière de traçabilité logistique. Neopost propose aussi une offre de services complète, intégrant notamment le conseil, la maintenance et les solutions de financement.

Neopost est coté sur le compartiment A d'Euronext Paris et fait partie notamment du SBF 120.

Premier semestre 2013

Comptes de résultats consolidés

En millions d'euros

S1 2013

(clos le

31/07/2013)

S1 2012

(clos le

31/07/2012)

Rappel

Exercice

2012

Chiffre d'affaires 533,7 100,0 % 508,7 100,0% 1 070,0 100,0% Coûts des ventes (118,4) (22,2) % (109,3) (21,5)% (238,0) (22,2)% Marge brute 415,3 77,8 % 399,4 78,5% 832,0 77,8% Frais de recherche et développement (15,5) (2,9) % (13,9) (2,7)% (33,0) (3,1)% Frais commerciaux (135,0) (25,3) % (131,4) (25,9)% (269,1) (25,2)% Frais administratifs et généraux (86,3) (16,2) % (81,0) (15,9)% (165,2) (15,4)% Maintenance et autres charges (48,2) (9,0) % (42,8) (8,4)% (89,8) (8,4)% Intéressement, paiement en actions (4,5) (0,8) % (4,7) (0,9)% (8,2) (0,8)% Résultat opérationnel courant avant charges liées aux acquisitions 125,8 23,6 % 125,6 24,7% 266,7 24,9% Charges liées aux acquisitions (3,7) (0,7) % (3,2) (0,6)% (6,8) (0,6)% Résultat opérationnel courant 122,1 22,9 % 122,4 24,1% 259,9 24,3% Résultat des cessions et autres - - - - (0,1) (0,0)% Provision pour optimisation des structures (12,6) (2,4)% - - (4,0) (0,4)% Produits non courants liés aux acquisitions 12,8 2,4% - - - - Résultat opérationnel 122,3 22,9 % 122,4 24,1% 255,8 23,9% Résultat financier (19,1) (3,6) % (12,6) (2,5)% (30,4) (2,8)% Résultat avant impôts 103,2 19,3 % 109,8 21,6% 225,4 21,1% Impôts (23,5) (4,4) % (30,0) (5,9)% (64,5) (6,0)% Quote-part de résultat des SME 0,4 0,1 % 0,2 0,0% 0,4 0,0% Résultat net 80,1 15,0 % 80,0 15,7% 161,3 15,1% Part des minoritaires - 0,8 0,7 Résultat net part du Groupe 80,1 79,2 160,6

Premier semestre 2013

Bilans consolidés résumés

ACTIF en millions d'euros 31 juillet 2013 31 juillet 2012 31 janvier 2013 Ecarts d'acquisition 971,1 942,5 978,6 Immobilisations incorporelles 171,7 106,6 146,8 Immobilisations corporelles 138,9 144,5 138,8 Autres actifs financiers non courants 43,1 31,6 45,6 Créances de leasing 654,3 655,7 645,4 Autres créances non courantes 2,3 12,3 3,5 Impôts différés actifs 11,1 9,0 9,3 Stocks 68,3 76,8 68,9 Créances 173,9 184,9 203,3 Autres actifs courants 94,6 101,1 87,2 Instruments financiers courants 1,4 - 0,4 Trésorerie et équivalent de trésorerie 152,2 134,0 158,1 TOTAL ACTIF 2 482,9 2 399,0 2 485,9

PASSIF en millions d'euros 31 juillet 2013 31 juillet 2012 31 janvier 2013 Capitaux propres 750,5 748,2 746,6

Provisions pour risques et charges non courantes

20,0 14,5 17,9 Dettes financières non courantes 874,5 451,4 873,5 Autres dettes non courantes 10,3 38,6 37,4 Impôts différés passifs 136,2 116,0 125,8 Instruments financiers non courants 2,6 6,0 3,5 Dettes financières courantes 85,2 447,9 76,1 Produits constatés d'avance 179,6 182,2 219,8 Instruments financiers courants 0,5 3,4 1,1 Autres passifs courants 423,5 390,8 384,2 TOTAL PASSIF 2 482,9 2 399,0 2 485,9

Premier semestre 2013

Tableau des flux simplifié

En millions d'euros 1er semestre 2013 1er semestre 2012 EBE 159,2 156,4 Autres éléments de la capacité d'auto financement 9,1 (1,1) Capacité d'autofinancement avant coût de l'endettement et impôts 168,3 155,3 Evolution du besoin en fonds de roulement (55,1) (54,1) Variation nette des créances de leasing (4,6) (14,1) Flux de trésorerie provenant de l'exploitation 108,6 87,1 Intérêts financiers et impôts payés (32,4) (43,7) Flux de trésorerie nets provenant des activités opérationnelles 76,2 43,4 Investissements (49,5) (41,9) Acquisition de titres et octroi de prêts (39,9) (85,2) Cessions d'actifs et autres 1,8 2,7 Flux de trésorerie nets des activités d'investissements (87,6) (124,4) Augmentation de capital 0,4 - Dividendes - - Variation des dettes et autres 5,1 30,6 Flux de trésorerie nets provenant des opérations de financement 5,5 30,6 Incidence des taux de change sur la trésorerie (3,9) 8,7 Variation de trésorerie nette (9,8) (41,7) Trésorerie nette à l'ouverture 150,6 165,0 Trésorerie nette à la clôture 140,8 123,3

Pour toute information supplémentaire vous pouvez contacter:
Neopost
Gaële LE MEN, 01 45 36 31 39
Directeur Relations Investisseurs
g.le-men@neopost.com
ou
DDB Financial
Fabrice BARON, 01 53 32 61 27
fabrice.baron@ddbfinancial.fr
www.neopost.com

Business Wire