BFM Patrimoine

Les bourses asiatiques souffrent encore

Les Bourses asiatiques ne se sont pas encore remis de la séance de lundi

Les Bourses asiatiques ne se sont pas encore remis de la séance de lundi - Mohd Rasfan - AFP

Toujours dans le sillage des bourses chinoises, les différents marchés asiatiques chutaient ce mardi 25 août, Tokyo à la clôture a ainsi perdu 4%. Ils ont toutefois tenté de résisté à la tempête.

Après la tornade boursière de lundi, le temps de l'accalmie ne semble pas encore arrivé. Ce mardi 25 août, les places asiatiques ont encore dévissé. Ainsi les bourses de Shenzhen (-5,5%) et Shanghai (-4%) évoluaient encore en nette baisse vers 8h15 heure française, montrant que le mouvement de correction que connait la bourse chinoise depuis fin juin est encore en marche.

Mais contrairement aux séances précédentes, les autres marchés asiatiques ont tenté de résister. Tokyo a longtemps hésité, effectuant de véritables yo-yo (le Nikkei est passé de -3% à +3% en quelques heures), avant de finalement terminer sur une forte baisse de 4%. En revanche, Taïwan et Sydney ont rebondi (respectivement +3,5% et +2,5%) et Hong-Kong a terminé en légère hausse (+0,72%).

De la résistance

Si globalement la séance était encore mauvaise pour les marchés asiatiques, les différents places ont semblé relativiser les inquiétudes liées au ralentissement de l'économie chinoise. "Il y a eu une réaction excessive des investisseurs aux risques économiques en Chine", soulignaient les experts du cabinet Capital Economics. Alors que les Bourses ne captent qu'une toute petite partie de l'épargne des ménages chinois, "l'éclatement de la bulle boursière ne nous dit quasiment rien sur l'état de l'économie chinoise", ont-ils averti.

Depuis plusieurs séances, les craintes d'un ralentissement de l'économie chinoise plus fort qu'anticipé hantent les investisseurs provoquant la chute des places chinoises et par effet de ricochet, l'ensemble des autres marchés. Mais les bourses chinoises ont pour spécificité d'avoir connu une importante bulle boursière. Entre fin 2014 et juin 2015, les indices avaient ainsi progressé d'environ 150%. 

>> Retrouver tout l'actualité des marché sur Tradingsat.com

J.M. avec AFP