BFM Patrimoine

Le coup de pouce de l'État à ceux qui veulent réduire la facture de chauffage

Isoler sa maison peut être un bon moyen de faire des économies

Isoler sa maison peut être un bon moyen de faire des économies - CC0

Réaliser des travaux dans son logement est un moyen efficace de réduire sa facture énergétique. Un investissement d'autant plus rentable qu'il existe de nombreuses aides financières. Tour d’horizon.

Isoler sa toiture, remplacer ses fenêtres ou installer un chauffage éco-responsable? Le tout en faisant des économies? Tout cela est possible grâce aux multiples dispositifs d’aides financières mis en place par l’Etat, en partenariat avec des acteurs du secteur privé, banques en tête, pour favoriser la sobriété énergétique des logements.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Les aides financières pour effectuer des travaux et diminuer ses factures de gaz et d'électricité sont particulièrement attractives. Selon les dispositifs, renforcés depuis 2015, il est possible de réaliser jusqu’à 30.000 euros de travaux, financés grâce aux prêts à taux zéro ou par des aides directes de l’Etat, pour rendre sa maison moins gourmande en énergie.

Les plus intéressantes

L’éco-prêt est en bonne place au hit parade des dispositifs d’aides pour la rénovation énergétique. Ce dispositif permet de financer, entre autres, par l’intermédiaire de sa banque, l’isolation thermique de la toiture, des fenêtres et des portes de l’habitation, ainsi que l’installation d’équipements de chauffage ou d’équipements de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable.

L’éco-prêt permet de réaliser jusqu’à 30.000 euros de travaux sans payer d’intérêts à la banque. Seule contrainte: il faut faire appel à des professionnels qualifiés RGE (reconnu garant de l’environnement).

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) est également une aide particulièrement intéressante. Disponible depuis le 1er janvier 2016, il permet de déduire de ses impôts 30% des dépenses d’équipements et de main d’oeuvre pour les travaux de rénovation énergétique.

Ce crédit d’impôt est plafonné à hauteur de 8.000 euros. Ce dispositif, sur le modèle de l’éco-prêt, nécessite également de recourir à des professionnels qualifiés RGE.

Les plus accessibles

C’est sans doute l’aide financière la plus simple à obtenir. Le programme baptisé “Habiter Mieux” permet de financer des travaux jusqu’à 10.000 euros sur fonds publics, après validation du dossier par l'Etat, avec la possibilité d’obtenir une prime supplémentaire de 1.600 à 2.000 euros.

La seule condition d’accession au programme “Habiter Mieux” est de justifier d’une amélioration d’au moins 25% de la performance énergétique du logement après travaux.

Enfin, le chèque énergie offre la possibilité aux ménages, qui en font la demande, et sous condition de ressources, de bénéficier d’une aide au paiement de leur facture (électricité, gaz, fioul) pour faciliter le financement de la rénovation de leur logement.

Stimuler la rénovation énergétique

Lancées récemment, dans le cadre de la loi du 17 août 2015 relative à la transition énergétique, les aides financières pour la rénovation énergétique, sont aujourd’hui utilisées par quelques dizaines de milliers de ménages français, comme le souligne Bernard Aubagne, président de l’association Coénove.

Mais l’intention des pouvoirs publics est de généraliser le recours à ses aides, comme le rappelle Daniel Foundoulis, président de ConsoFrance. "Les aides financières ont pour objectif de stimuler la rénovation énergétique. Il faut voir ces dispositifs comme des accélérateurs."

En attendant que ce recours se généralise, l’Etat, en collaboration avec les acteurs du secteur, étudie les moyens d’améliorer la communication sur le sujet. Selon un sondage de l'IFOP, diffusé en juin 2016, 50% des Français ne sont pas conscients de l'intérêt pour leur finance d'améliorer les performances énergétiques de leur habitation.

A lire aussi :

Est-il toujours avantageux de changer de fournisseur d'énergie ?

Découvrez notre nouvelle rubrique :

Consommer mieux, Épargner plus !

Raphaël Bloch