BFM Patrimoine

La très étrange TVA sur l'alimentation

-

- - -

Le ministère de l'Économie vient de révéler la liste des produits alimentaires dont la TVA passera prochainement de 5.5% à 7%. Un inventaire qui révèle de nombreuses bizarreries... Enquête.

La TVA sur l'alimentation vire au cauchemar... voire à l'absurde. Bercy a révélé hier la liste des produits qui vont être concernés par la hausse de la TVA de 5,5% à 7%. Le principe est en apparence simple: les produits destinés à la consommation immédiate vont augmenter, les autres non. Sandwiches et salades salées ou sucrées avec assaisonnement ou couverts quels que soient leur emballage et le lieu de vente, frites, sushis, pizzas, quiches, etc.. passeront ainsi à 7%.

Des exceptions aux exceptions

En revanche, une glace non destinée à la consommation immédiate (en bac par exemple), un sachet de chips, un yaourt avec ou sans cuiller, les fruits (même vendus à l'unité) et les viennoiseries, échappent à la hausse. Mais certaines exceptions peuvent laisser perplexe. C'est le cas de la pizza. Si elle est emballée, son taux sera logiquement de 5.5%. Exception à l'exception: s'il existe un four à micro-ondes et des couverts dans votre supermarché... on passe à 7%. Idem pour les salades: 5.5% sauf lorsqu'elles sont vendues avec des couverts ou… de la vinaigrette. Pour les glaces préférez les bacs (5,5 %) aux glaces en pot ou en cornet (7 %). Une autre bizarrerie concerne les boissons. Servi en gobelet, un jus d'orange vous sera facturé avec 7% de TVA, car il est consommable immédiatement. Mais vendu en canette - que vous pouvez pourtant boire tout de suite... ce sera 7%.