BFM Patrimoine

Europe: marchés confiants avant les banques centrales.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Les marchés européens progressent sensiblement ce matin, les investisseurs affichant leur confiance avant les décisions des banques centrales attendues en tout début d'après-midi. Lisbonne s'adjuge 1,4%, devant Madrid (+0,9

(CercleFinance.com) - Les marchés européens progressent sensiblement ce matin, les investisseurs affichant leur confiance avant les décisions des banques centrales attendues en tout début d'après-midi.

Lisbonne s'adjuge 1,4%, devant Madrid (+0,9%), Milan, Paris et Amsterdam (+0,6%), Bruxelles (+0,5%), Londres, Francfort (+0,4%) et Zurich (+0,2%). Wall Street a progressé de 0,3% la veille.

Si le consensus anticipe le maintien des taux par la BCE et la Banque d'Angleterre, les investisseurs espèrent que l'institut francfortois donnera des signes présageant des mesures d'assouplissement monétaire dans les prochains mois.

'Il est clair que la récente physionomie du marché montre qu'on s'attend à un changement de rhétorique de la part de Mario Draghi et à un signal d'une prochaine baisse de taux', indique un trader.

Ce changement d'état d'esprit pourrait se manifester à travers une révision à la baisse des perspectives de croissance et d'inflation de la zone euro pour cette année.

'Les signaux sur l'économie restent mitigés, mais les données d'enquête n'invalident pas le scénario d'un redressement progressif de l'économie au second semestre', note toutefois Aurel BGC.

De l'autre côté de l'Atlantique, les investisseurs prendront connaissance des inscriptions aux allocations chômage, de la balance commerciale et de la productivité, en début d'après-midi.

Adidas figure parmi les valeurs en tête du DAX à Francfort, avec un gain de 3,7% à 74,3 euros, entouré pour des résultats 2012 en progression hors éléments exceptionnels, ainsi qu'un dividende supérieur aux attentes.

De même, Merck KGaA grimpe de 3,8% à 113,2 euros, le laboratoire pharmaceutique allemand ayant fait état d'une hausse de son résultat opérationnel en 2012, notamment grâce à des économies plus fortes que prévu.

Aviva dégringole de 12,4% à 315 pence à Londres, délaissé après une forte réduction de dividendes annoncée à l'occasion d'une perte nette importante au titre de 2012 et des perspectives prudentes pour l'année en cours.

A Paris, Carrefour (+2,9% à 22 euros) est l'un des principaux soutiens du CAC40 : le numéro deux mondial de la distribution affiche des résultats 2012 marqués par une marge opérationnelle supérieure aux attentes.

Delhaize grimpe de 3% à 37,8 euros à Bruxelles, malgré des résultats en berne annoncés par le distributeur alimentaire belge et accompagnés d'une réduction du dividende au titre de l'exercice écoulé.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance