BFM Patrimoine

Elior met un pied dans la restauration collective indienne

Elior acquiert les sociétés indiennes de restauration collective MegaBite Food Services et CRCL.

Elior acquiert les sociétés indiennes de restauration collective MegaBite Food Services et CRCL. - Elior Group

Elior suit sa feuille de route stratégique à l'horizon 2020 avec une nouvelle opération de croissance externe. Une double acquisition en Inde bien accueillie par les investisseurs.

Le groupe français de restauration collective et commerciale Elior Group a annoncé lundi faire son entrée sur le marché indien à travers deux acquisitions dans ce pays émergent où il compte figurer dans le trio de tête du secteur.

Elior Group a pris une participation majoritaire dans CRCL, la quatrième entreprise de restauration en Inde, qui sert plus de 100.000 repas par jour et emploie plus de 2.650 collaborateurs, selon un communiqué.

Le groupe français s'est aussi emparé de MegaBite Food Services, "leader de la restauration collective 'premium' en entreprises" fondé en 2005 et qui emploie actuellement plus de 850 personnes. La société produit 28.000 repas depuis sa cuisine centrale située à Bangalore et 1.800 repas à Mumbai (Bombay).

La double transaction devrait être finalisée dans les 90 jours sous réserve des autorisations réglementaires.

Avec plus de 3.500 collaborateurs, la nouvelle filiale Elior India servira 135.000 repas par jour, selon le communiqué.

D’emblée un acteur majeur du marché indien

"Ces deux acquisitions vont permettre à Elior Group de devenir l'un des trois principaux acteurs sur le marché indien de la restauration collective", déclare le PDG Philippe Salle, cité dans le texte.

Elior poursuit ainsi son expansion à l’international conformément au plan à l'horizon 2020 annoncé en septembre 2015 par Philippe Salle.

Le marché mondial sous-traité de la restauration collective est un marché très large estimé à 150 milliards d’euros, en pleine expansion et dont les perspectives annuelles de croissance sont attendues à 6% en moyenne d’ici à 2018. Dans ce marché, Elior veut consolider sa position de leader sur ses implantations historiques (France, Espagne et Italie), étendre significativement son envergure aux États-Unis et au Royaume-Uni, et s’implanter en Asie.

L’opération en Inde s’inscrit dans cette dernière thématique après que le groupe a procédé plus tôt dans l'année à l’acquisition du britannique Waterfall Catering Group et à celle de l’américain Preferred Meals.

À la Bourse de Paris, l’action Elior gagnait plus de 3% lundi après-midi (+3,2% à 19,42 euros à 16h35), confirmant le regain d’intérêt des dernières séances après l’important trou d’air de la première moitié du mois de novembre.

Elior: un bon point d'entrée sur le titre selon un analyste

F.B. avec AFP