BFM Patrimoine
Placements

Effet reconfinement, la collecte du livret A a de nouveau décollé en novembre

La collecte nette du Livret A a atteint 2,4 milliards d'euros en novembre et 27 milliards d'euros en cumulé depuis le début de l'année, soit près de deux fois plus qu'à la même période en 2019.

Le reconfinement d’octobre a une nouvelle fois dopé l’épargne de précaution des Français. Le Livret A a enregistré en novembre un solide rebond de sa collecte nette (placements, moins retraits), qui a atteint 2,4 milliards d'euros, après un épisode de décollecte en octobre, selon des chiffres publiés ce mardi par la Caisse des dépôts.

Ce faisant, le Livret A a ainsi fait nettement mieux qu'au mois de novembre 2019, durant lequel il avait moissonné 610 millions d'euros. En octobre 2020, il a par ailleurs essuyé une collecte nette négative, ou décollecte, de 940 millions d'euros.

Avec ces 2,4 milliards, le Livret A signe ainsi une collecte nette cumulée depuis le début de l'année d'un peu plus de 27 milliards d'euros, contre environ 14 milliards recensés durant la même période en 2019, précise la Caisse des dépôts, laquelle gère ce placement conjointement avec les établissements bancaires.

"Avec la proximité des fêtes, les paiements des impôts locaux et l'absence de primes, novembre est traditionnellement un mauvais mois pour le Livret A", mais "pour 2020, le deuxième confinement, avec une renonciation forcée à la consommation, explique la forte collecte nette", souligne dans une note Philippe Crevel, directeur général du Cercle de l'épargne, cabinet de réflexion sur l'épargne et sa réglementation.

Une collecte Livret A et LDDS deux fois supérieure à celle de 2019

Considéré comme un placement refuge, le Livret A, qui garantit pourtant un taux d'intérêt historiquement faible de 0,5% par an, connaît donc en 2020 un succès historique dans le contexte d'incertitudes économiques et sanitaires liées au Covid-19, contrastant notamment avec une forte décollecte sur les contrats d'assurance vie.

Les tendances sont globalement les mêmes si l'on prend en compte le Livret de développement durable et solidaire (LDDS), qui a réalisé une collecte nette de 910 millions d'euros en novembre, contre un mois de collecte nette nulle en novembre 2019. En octobre 2020, le LDDS a par ailleurs connu une décollecte de 80 millions d'euros. À eux deux, le Livret A et le LDDS ont ainsi collecté plus de trois milliards d'euros en net en novembre, et plus de 35 milliards depuis le début de l'année. Soit déjà deux fois plus que sur l’année dernière (16,5 milliards), décembre compris.

Le Livret A finance essentiellement le logement social, tandis que le LDDS est dédié à l'économie sociale et solidaire ainsi qu'aux économies d'énergie dans les logements. À fin novembre, 446 milliards d'euros au total stationnaient sur les deux produits.

https://twitter.com/paul_louis_ Paul Louis avec AFP Journaliste BFM Eco