BFM Patrimoine

Chute des volumes de fret canadiens de TransCore au mois de novembre

BFM Patrimoine

Link Logistics de TransCore a fait état d'un déclin des volumes d'indice de fret canadiens pour le mois de novembre. Sur le mois, les volumes de chargement ont chuté de 9 % par rapport à octobre 2013, la principale ra

Link Logistics de TransCore a fait état d'un déclin des volumes d'indice de fret canadiens pour le mois de novembre. Sur le mois, les volumes de chargement ont chuté de 9 % par rapport à octobre 2013, la principale raison en étant les deux jours de transport en moins et la fête de Thanksgiving aux États-Unis. Par rapport au mois de novembre de l'année précédente, les volumes de chargement enregistrent un léger recul de 2 %.

Les volumes de chargement du mois de novembre ont été légèrement plus élevés que ceux de la moyenne des cinq dernières années; cependant il s'agit du deuxième niveau de changement le plus bas cette année, après celui de février 2013.

Les opérations transfrontalières ont représenté en moyenne 67 % des volumes totaux. Les chargements transfrontaliers originaires du Canada à destination des États-Unis ont connu un déclin de 2 % d'un exercice à l'autre. De la même façon, les chargements transfrontaliers originaires des États-Unis destinés aux provinces canadiennes ont baissé de 6 % par rapport aux chiffres de novembre 2012.

Les volumes de chargement Intra-Canada ont représenté 27 % des volumes totaux pour le mois de novembre, ce qui est un résultat moyen par rapport à la même période de l'année dernière.

Pour souligner les points positifs, les chiffres concernant la capacité montrent des signes de décrispation. Les expéditions de biens d'équipement pour le mois de novembre ont baissé de 10 % par rapport aux niveaux du mois dernier, et de 2 % par rapport aux chiffres de novembre 2012. Le rapport équipement-chargement a légèrement diminué en novembre, passant à 2,62 contre 2,63 au mois précédent.

Les informations sur l'indice de fret incluent l'ensemble des données intérieures, transfrontalières et interétats présentées par les clients canadiens de Loadlink.

À propos du plus vaste système de jumelage de cargaisons au Canada

La base de données de jumelage de cargaisons Loadlink de TransCore constitue le plus vaste réseau canadien de transporteurs, de voituriers de remorqueurs, de courtiers de fret et d'intermédiaires et demeure à la disposition des abonnés canadiens depuis sa création en 1990. Plus de 13 millions de cargaisons complètes, de cargaisons partielles (moins d'un chargement de camion) et de camions sont affichés chaque année sur le réseau Loadlink. De par ce volume considérable, l'indice de fret canadien de TransCore est représentatif des hauts et des bas du mouvement du fret sur le marché au comptant et constitue un compte-rendu historique du mouvement de fret transfrontalier et national sur ce marché. Le réseau Loadlink fournit aux sociétés établies au Canada :

  • la plus vaste base de données de disponibilité de cargaisons et de camions en ligne
  • un accès illimité au réseau et à des services intégrés
  • un paiement garanti

À propos de TransCore Link Logistics

Les solutions de fret de TransCore servent des courtiers, des transporteurs, des voituriers-remorqueurs et des expéditeurs des États-Unis et du Canada, en leur offrant des produits de premier ordre. Loadlink possède la plus vaste base de données canadienne de jumelage de fret pour des cargaisons et des camions et offre un accès à d'autres services, tels que Quickpay, des rapports de solvabilité, des organismes d'exploitation et d'assurance, un logiciel de distribution, un logiciel de parcours et bien plus encore. Les solutions de localisation de remorques et de communication en cabine de TransCore offrent les temps de réponse les plus rapides de l'industrie en plus d'un réseautage satellite de pointe.

Filiale de Roper Industries, TransCore est une société à la croissance diversifiée qui fait partie de plusieurs indices dont le Standard and Poor's S&P 500, le Fortune 1000 et le Russell 1000.

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

TransCore
Karen Campbell-Jones, 905 795-0580, poste 1115 karen.jones@transcore.ca

Business Wire